"Buddha Blues" : les trois lycéens de Sucy-en-Brie intoxiqués après avoir fumé cette drogue de synthèse

Le "Buddha Blues", un cannabis de synthèse toxique serait à l'origine de l'hospitalisation des trois lycéens en Seine-et-Marne. Après avoir inhalé cette substance, ils s'étaient plaints de nausées, de palpitations, et l'un d'eux avait fait un malaise. Ils sont depuis sortis de l'hôpital sans séquelles.

Les trois lycéens du lycée professionnel de Montaleau à Sucy-en-Brie (Val-de-Marne) hospitalisés mercredi avaient consommé du "Buddha Blues", un cannabis de synthèse toxique qui provoque les mêmes effets que le THC, la molécule psychotrope du cannabis, a indiqué vendredi le parquet de Créteil à l'AFP.

Ces trois élèves ont été hospitalisés mercredi matin après avoir inhalé cette substance "par vapotage" avec une cigarette électronique, selon une source policière. L'un des jeunes a eu un malaise alors que les deux autres s'étaient plaints de nausées et de palpitations. Selon le parquet de Créteil, les trois victimes "sont sorties de l'hôpital mercredi sans séquelles".

La drogue PTC ou "pète ton crâne"

Deux autres jeunes soupçonnés de leur avoir vendu le "Buddha Blues" avaient été placés en garde à vue. Ces dernières ont été levées jeudi "dans l'attente notamment du retour des échantillons de sang des trois victimes", précise le parquet.

Egalement surnommée PTC (pour "Pète ton crâne"), cette drogue de synthèse, vendue sous forme liquide ou en poudre, circule depuis plusieurs années de manière sporadique dans les établissements scolaires en France. En avril dernier, plusieurs lycéens avaient été hospitalisés dans le département du Nord et à Tarbes après en avoir consommé.

Avec AFP