Covid-19 : plus de la moitié des résidents d’un Ehpad contaminés à Lizy-sur-Ourcq

50 des 80 résidents d’un Ehpad situé à Lizy-sur-Ourcq, en Seine-et-Marne, ont été testés positifs au coronavirus. Une dizaine de salariés ont aussi été contaminés, malgré la mise en place d’un protocole sanitaire strict d’après la direction.
Au sein du personnel, une dizaine de salariés ont été contaminés.
Au sein du personnel, une dizaine de salariés ont été contaminés. © Cécile Claveaux / France 3 PIDF
Alors que plus de la moitié des résidents d’un Ehpad situé à Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne) ont été contaminés par le coronavirus, comment expliquer une telle propagation ? D’après les explications données à France 3 Paris Ile-de-France par la direction, quelques résidents ont commencé à avoir des symptômes le 1er octobre dernier.

L’établissement a alors procédé à un dépistage massif. Résultats des tests : 50 résidents parmi les 80 que compte l’Ehpad se sont révélés positifs à la Covid-19.

Parmi les résidents contaminés, une trentaine d’entre eux sont asymptomatiques. Une vingtaine d’autres présentent des symptômes, mais sont soignés sur place, en chambre. Trois résidents ont toutefois dû être hospitalisés en prévention, les personnes en question étant considérées comme fragiles. Enfin, deux résidents, "très fragiles" selon la direction, sont décédés depuis le 1er octobre.
Une cinquantaine de personnes travaillent dans l’Ehpad, situé à Lizy-sur-Ourcq.
Une cinquantaine de personnes travaillent dans l’Ehpad, situé à Lizy-sur-Ourcq. © Cécile Claveaux / France 3 PIDF
Du côté du personnel, une dizaine de salariés ont également été contaminés. La plupart d’entre eux sont asymptomatiques. Certains sont déjà revenus travailler. 

Le directeur de l’Ehpad, qui a aussi été contaminé, a par ailleurs dû être hospitalisé mais ne se trouve pas en réanimation. Au total, une cinquantaine de personnes travaillent dans l’établissement.

Suspension des visites avec les familles

Pour l’heure, les visites des familles, qui ont été prévenues, ont été suspendues. Les repas sont aussi servis chambre par chambre, et les résidents ne peuvent se déplacer dans les salons communs. Les familles demeurent en contact avec eux par téléphone uniquement. Le personnel a par ailleurs été renforcé d’après la direction, avec trois à quatre personnes en plus par jour.

Pour ce qui est de l’origine de la propagation du virus, la direction affirme qu’un protocole sanitaire strict avait pourtant déjà été mis en place. Pour l’instant, elle n’explique pas cette contamination massive.

Les visites pourraient reprendre d’ici la fin de la semaine avec un protocole encore renforcé. A noter que depuis la fin du confinement, les activités en groupe au sein de l’Ehpad avaient repris entre les résidents.

Contactée, l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Île-de-France n’a pas souhaité communiquer.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société personnes âgées famille