• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

À Disneyland Paris, une journée pour les enfants oubliés des vacances

Mardi et mercredi 20 et 21 août, 5000 enfants venus de toute la France ont pu profiter du parc Disneyland Paris dans le cadre de la Journée des oubliés des vacances organisée par le Secours populaire. / © SMl / France 3 Paris - IDF
Mardi et mercredi 20 et 21 août, 5000 enfants venus de toute la France ont pu profiter du parc Disneyland Paris dans le cadre de la Journée des oubliés des vacances organisée par le Secours populaire. / © SMl / France 3 Paris - IDF

La journée des oubliés des vacances a cette année eu lieu au Parc Disneyland Paris les 20 et 21 août. Organisé par le Secours populaire, l’événement a permis à 5000 enfants venus de toute la France de passer une journée loin de leur quotidien.

Par SMl

Les bras à l’horizontal, le regard brillant, Estaban, 15 ans, saute d’une jambe sur l’autre. «Aller on s’échauffe, on s’échauffe !», lance-t-il à ses copains clermontois. Avec une dizaine d’autres adolescents et enfants, ils attendent que les places dans les Tea Cups tournantes du parc Disneyland se libèrent pour y grimper. Des visiteurs pas tout à fait comme les autres, flanqués d’une casquette bleue et blanche au logo «Journée des oubliés des vacances».

5000 enfants ont participé à la 40ème édition de la Journée des oubliés des vacances

Mardi 20 août et mercredi 21 août, le Secours populaire a organisé la 40ème édition des «JOV». 5000 enfants venus de toute la France ont été invités une journée au Parc Disneyland Paris. Encadrés par une centaine de «volontears» du parc – les animateurs encadrant les groupes - les enfants ont pu profiter des attractions et de la parade organisée avec le mouvement d'enfants copain du Monde.
Marie Makowski, secrétaire nationale du Secours populaire, le rappelle : «un enfant sur trois ne part pas en vacances durant l’été, et un adulte sur deux. Rester chez soi, ne rien avoir à raconter à la rentrée des classes, c’est très excluant. On veut leur permettre d’être comme les autres.» Cette année, dans chaque région de France, près de 50.000 enfants ont participé à la «JOV» .
Devant l’entrée de Disneyland ce mercredi, le parrain de l’association, Thierry Dusautoir, s’est prêté au jeu des selfies avec bonheur. «Lorsque j’étais plus jeune, j’ai moi-même bénéficié de la solidarité du Secours populaire. Etre parrain, c’est une façon de rendre tout ce que les bénévoles m’ont apporté à moi et à ma famille il y a quelques années», lâche l’ancien capitaine de l’équipe de France de rugby dans un large sourire.

A lire aussi

Sur le même sujet

40ème édition de la Journée des oubliés des vacances organisée par le Secours populaire

Les + Lus