Double peine à Lagny-sur-Marne : après les inondations, la neige

Après la crue, la neige ! / © France 3 Paris IDF/ D. Morel
Après la crue, la neige ! / © France 3 Paris IDF/ D. Morel

Une cinquantaine de foyers privés de gaz depuis deux semaines, la ville de Lagny-sur-Marne (77) a subi de plein fouet la crue de ces dernières semaines. A croire que le sort s'acharne, ce midi, l'électricité a également été coupée dans une centaine d'habitations à cause des chutes de neige. 

Par France 3 Paris IDF

Après deux semaines d'inondations, les habitants sinistrés de Lagny-sur-Marne doivent aujourd'hui faire face à des coupures de gaz et d'électricité. Une centaine de foyers se sont retrouvés sans chauffage et dans le noir ce midi suite aux chutes de neige. Une situation compliquée alors que la météo prévoit jusqu'à moins 10 degrés cette nuit. 


"On n'a plus électricité depuis ce matin, plus de gaz depuis 15 jours, donc nous allons chercher à manger en ville avant de repartir au travail, raconte une riveraine rencontrée dans les rues enneigées. C'est un peu dur...on en a marre. Cette nuit, ils annoncent - 10, si on n'a pas électricité, on pourra pas rester chez nous. On a tenu pendant les inondations mais là on tiendra pas plus."  

Geneviève craint elle aussi de devoir quitter sa maison. Depuis 15 jours, elle n'a plus de gaz. Elle avait installé des radiateurs un peu partout chez elle et des rideaux thermiques pour conserver la chaleur. Mais sans électricité, impossible de rester. "La semaine dernière ça allait parce qu'il faisait 9-10 degrés, mais là cette nuit ça va être compliqué". 

Des interventions rendues compliquées par les inondations 

Si la Marne continue sa décrue, les rues de la ville restent en partie inondées, ce qui complique les interventions de GRDF. "Il faut qu'on profite d'une fenêtre de tir assez longue pour qu'ils interviennent, explique Jean-Paul Michel, le maire UDI de Lagny-sur-Marne. Mais surtout, il faut qu'ils pérennisent ce sujet puisqu'il n'est pas normal que dans une zone inondable, on n'ait plus de gaz au motif que la zone est inondée." 

Les prévisions annoncent encore 3 jours de descente du niveau d'eau mais le maire reste prudent. "Elle est déjà descendue puis remontée".


Sur le même sujet

Les affiches de mai 68 aux Beaux-arts

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés