Ecuelles : une maison de réinsertion pour des prostituées

Une maison de réinsertion pour les prostituées a été inaugurée ce week-end à Ecuelles en Seine-et-Marne. Sept femmes pourront être accueillies dans cet ancien couvent.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Jean-Philippe Chauveau, prêtre du diocèse de Nanterre est à l'origine de cette initiative. Celui qu'on surnomme "Le Padre" dirige l’association Magdalena. Depuis des années, il arpente les allées du Bois de Boulogne pour aller à la rencontre des prostituées. A l'occasion de ces rencontres autour d'un café, des liens se sont tissés, "Je ne suis pas là pour les convertir mais pour les aider à rebondir vers autre chose" explique Jean-Philippe Chauveau. 

Un lieu d'accueil pour se reconstruire

Cet ancien monastère, situé à Ecuelles au sud de Fontainebleau, a été transformée en maison d’accueil et de réinsertion destinée aux personnes désirant sortir de la prostitution. Notamment celles opérant au Bois de Boulogne. Les résidents devraient s'installer à partir du 19 septembre. Sept pensionnaires sont attendus dans cette maison mise à disposition par le diocèse de Meaux.