• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Île-de-France - La Poste veut créer cinq plateformes pour moderniser la livraison des colis

Les deux plateformes industrielles franciliennes actuelles bénéficieront de travaux de modernisation. / © MAXPPP
Les deux plateformes industrielles franciliennes actuelles bénéficieront de travaux de modernisation. / © MAXPPP

Le Poste a annoncé jeudi qu'elle allait investir 120 millions d'euros en Île-de-France pour créer cinq plateformes -deux pour le tri, trois pour la livraison des colis- et moderniser son réseau dans un secteur du commerce en ligne en plein essor.

Par MT/AFP

"Ces projets permettront de créer plusieurs centaines d'emplois" et complètent la création des quatre nouvelles plateformes provinciales de traitement des Colissimo pour un coût de près de 100 millions d'euros annoncée en avril par Philippe Dorge, le directeur de la branche Services-Courrier-Colis du groupe.

"Dès 2019, deux nouvelles plateformes de livraison ouvriront à Poissy (Yvelines) et à Garonor (Seine-Saint-Denis), précise un communiqué. Une troisième ouvrira à Wissous (Essonne) d'ici à 2021 et accueillera également le tri des Colissimo internationaux pour en moderniser le traitement actuellement effectué à Chilly-Mazarin."
 

Trois fois plus de colis à l'heure

"Dès 2021, deux plateformes industrielles vont sortir de terre, à Montereau-sur-le-Jard (Seine-et-Marne) et Thillay (Val-d'Oise). D'une superficie de plus de 20.000 m² chacune, elles pourront traiter jusqu'à trois fois plus de colis à l'heure que les trieurs actuels", développe le communiqué.

Les deux plateformes industrielles franciliennes actuelles, à Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne) et Gennevilliers (Hauts-de-Seine), bénéficieront de travaux de modernisation, est-il indiqué.
 

Nouvelles installations à Roissy

La Poste compte également investir dans son hub aéroportuaire de Roissy, où sont prévues de nouvelles installations pour la modernisation et la sécurisation du fret aérien.

Le groupe entend enfin se doter de 69 nouveaux fourgons électriques dès le printemps.

En 2018, La Poste a traité 335 millions de Colissimo, dont près de 72 millions en Île-de-France, contre respectivement 275 millions et 53 millions en 2015, rappelle le groupe.
 

Sur le même sujet

Le Val-d'Oise est l'un des 13 sites pilotes de Service National Universel

Les + Lus