• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Jouy-sur-Morin : un projet de reprise par les salariés d'Arjowiggins

© Nedim Loncarevic
© Nedim Loncarevic

Un troisième projet de reprise de l'activité du papetier Arjowiggins est en cours, il est proposé par des salariés qui seraient majoritaire dans le capital. Il leur manque encore 20 millions d'euros.

Par France 3 Paris IDF / VP

En sursis, les salariés du papetier d'Arjowiggins tentent de sauver leurs emplois et leur avenir. Ils ont été reçus au ministère de l'économie le 14 mars dernier. Ils avaient manifesté sour les fenêtres de Bercy deux semaines avant. Deux projets de reprise soutenus par la CGT ont été présentés mais ils n'ont pas convaincu.
 

Le plan de la dernière chance

Un troisième projet a été dévoilé aux salariés lors d'une assemblée générale pour tenter de relancer l'activité. Il propose de diversifier la production qui restera centrée sur le papier destiné aux papiers officiels comme les passeports ou encore aux billets de banque. Une partie de la production pourrait être également réalisée à partir de chanvre. Une majorité des salariés serait représentée au capital.
Ce projet de reprise doit encore trouver des financements : il manque 20 millions d'euros. 
 

 

Sur le même sujet

Premier salon des camélidés à Janvry

Les + Lus