La Seine-et-Marne est perdue pour la gauche

© PhotoPQR/LeParisien/MaxPPP
© PhotoPQR/LeParisien/MaxPPP

La Seine-et-Marne est en Ile-de-France le premier département perdu pour la gauche au soir du premier tour des élections départementales. 

Par Christian Meyze

La droite est arrivée nettement en tête en Seine-et-Marne ce dimanche 22 mars lors du premier tour des élections départementales. Le président sortant du Conseil général, même arrivé en tête dans son nouveau canton et assuré de retrouver un siège, est également certain de devoir laisser son siège de président. Le Parti socialiste n'est en mesure de se maintenir que dans 7 cantons.

Bien sûr, c'est la faute à la division de la gauche. Mais la vraie victoire de ce premier tour en Seine-et-Marne est celle du Front National. Un Front National qui est travaille depuis plusieurs années et plusieurs scrutins en Seine-et-Marne, et qui fait là la démonstration éclatante de son implantation désormais solide. Le FN est en mesure de se maintenir dans 17 des 23 cantons de Seine-et-Marne.

Ce contenu n'est plus disponible

<<<Voir l'analyse de William Van Qui, notre envoyé spécial en Seine-et-Marne
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus