La nomination du sénateur Jean-Jacques Hyest confirmée au Conseil constitutionnel

Le sénateur de Sein-et-Marne, Jean-Jacques Hyest. / © WOSTOK PRESS/MAXPPP
Le sénateur de Sein-et-Marne, Jean-Jacques Hyest. / © WOSTOK PRESS/MAXPPP

La nomination du sénateur de Seine-et-Marne Jean-Jacques Hyest au Conseil constitutionnel a été entérinée mercredi matin par la commission des Lois du Sénat. L'ancien président de la commission des Lois de la Haute Assemblée siégera en remplacement de Hubert Haenel, décédé [mis à jour 30/09/2015].

Par France 3 Paris IDF

Cette proposition de nomination, soumise à la commission des Lois du Sénat, a été entérinée mercredi 30 septembre. Jean-Jacques Hyest doit siéger au Conseil constitutionnel pour le reste du mandat de Hubert Haenel, soit jusqu'en 2019. Le sénateur maire Les Républicains de Marseille, Jean-Claude Gaudin, avait fait savoir le 17 septembre que Gérard Larcher lui avait proposé le poste, mais qu'il avait préféré rester à Marseille.


Jean-Jacques Hyest, 72 ans, est un élu de Seine-et-Marne, où il a occupé presque toutes les fonctions électives. Administrateur territorial, il a dirigé les services de son conseil général et a été élu sénateur pour la première fois en 1995. Il est également maire de La Madeleine-sur-Loing, en Seine-et-Marne, depuis 2001, conseiller général depuis 1982, et fut député de 1986 à 1995. Il a présidé la commission des Lois au palais du Luxembourg de 2004 à 2011.

Un tiers du Conseil constitutionnel à renouveler

Élu maire de Lapoutroie, dans le Haut-Rhin, en 1977 sous l'étiquette RPR, Hubert Haenel, décédé en août, était devenu sénateur du Haut-Rhin en 1986, jusqu'à sa nomination au Conseil constitutionnel en 2010 par Gérard Larcher. En janvier, l'ancien Premier ministre socialiste Lionel Jospin avait été nommé au Conseil après le décès du centriste Jacques Barrot. Un tiers du Conseil constitutionnel, composé de neuf membres, doit être renouvelé début 2016.

Sur le même sujet

Les + Lus