Cet article date de plus de 6 ans

Moret-sur-Loing, immortalisée par Sisley, ne veut pas s'appeler Orvanne

Le 1er janvier, la commune de Moret-sur-Loing a fusionné avec celle d'Ecuelle pour devenir Orvanne: un changement de nom, purement administratif, qui mécontente des habitants de cette ville de Seine-et-Marne, rendue célèbre par le peintre impressionniste Alfred Sisley.
Six mois après la création d'Orvanne, du nom d'un ruisseau local, un opposant sans étiquette au maire a lancé une pétition qui a déjà été signée par 750 foyers, soit plus du quart des ménages de cette petite ville proche de Fontainebleau qui compte 7.300 habitants. "Le nom qui a été choisi est absurde, ils n'ont pas pesé toutes les conséquences de ce changement. Non seulement c'est un vrai casse-tête administratif pour les entreprises, mais c'est un problème pour le rayonnement culturel de la ville, qui attire des touristes du monde entier, surtout Chinois et Japonais", explique M. Labouze.

Depuis la loi Mercier de 2010 portant création du statut de "commune nouvelle", 25 ont vu le jour en France et l'AMF a recensé près de 270 projets de fusion. Orvanne est la première commune nouvelle de l'Ile-de-France.

Les communes qui se marient voient leur dotation financière stabilisée pendant trois ans ou, quand elles comptent moins de 10.000 habitants, augmenter de 5%. Une rallonge bienvenue qui, couplée aux économies d'échelle, a permis à Orvanne, selon son maire, de baisser les impôts de 15%.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
peinture culture art