Seine-et-Marne : agression d'un lycéen à la hache aux abords du lycée Louis Lumière de Chelles

Publié le
Écrit par Emmanuelle Hunzinger, Anaëlle Blanchard et Philippe Aliès.

Un lycéen a été violement agressé à la hache jeudi 1er novembre près du lycée professionnel Louis Lumière de Chelles par plusieurs individus. Une personne a été interpellée selon le parquet de Meaux.

Le jeune homme de 17 ans a été frappé au bras, dans le dos et à l'arrière de la tête, à l'aide d'une hache ou une hachette ce jeudi vers 14 heures, non loin du lycée Louis Lumière de Chelles, par trois individus cagoulés et gantés, arrivés en voiture, selon le parquet de Meaux. Ils auraient également utilisé des bombes lacrymogènes et un objet contondant "type batte de baseball", affirme dans un communiqué, Jean-Baptiste Bladier, procureur de la République à Meaux. 

"Il a reçu deux coups d'arme blanche dans le dos et au bras ainsi que plusieurs coups à l'arrière du crâne, possiblement avec la batte de baseball", a poursuivi le magistrat.

La victime, dont les jours ne sont pas en danger, a été transférée dans un hôpital en Seine-et-Marne. Le lycéen, inconnu des services de police, n'a pas encore été entendu par la police.

Enquête pour violences aggravées

La police municipale et nationale ont interpellé l'un des 3 agresseurs selon une source judiciaire au parquet de Meaux. L'enquête, ouverte pour violences aggravées, a été confiée au commissariat de Chelles-Villeparisis.Les circonstances exactes de l'agression restent encore à définir. 

"Le conducteur du véhicule utilisé par les agresseurs a été interpellé et se trouve actuellement en garde à vue", ajoute Jean-Baptiste Bladier. Cet homme "serait resté à bord" pendant l'agression, a-t-il précisé. Les deux autres agresseurs n'ont pas l'instant pas été arrêtés.

"Tous les ans, il y a des histoires comme cela"

Choqués par cette nouvelle agression, des lycéens rencontrés ce matin, ne s'en étonnent pas au micro de France 3 PIDF : "Cela ne me surprend pas avec ce qui s'est passé l'année dernière, et la réputation du lycée. Tous les ans il y a des histoires comme ça", témoigne l'un d'entre-eux. "Ça ne me choque pas forcément. On est à côté des cités. Mais moi je me dis que c'est stupide", ajoute un autre.

Une cellule d'écoute a été mise en place dans l'établissement par l'académie. Dans un communiqué, l'académie de Créteil parle d'individus "extérieurs". Le recteur, Daniel Auverlot, "condamne fermement cette agression et assure l'ensemble de la communauté éducative de tout son soutien".

A la demande de Valérie Pécresse, la présidente LR de Région, une brigade régionale de sécurité se rendra devant le lycée Louis Lumière, demain vendredi, pour sécuriser la rentrée des 650 élèves de cet établissement professionnel.

En avril dernier, à la veille des vacances scolaires, un élève scolarisé dans ce même établissement avait reçu des coups de poings puis de couteau. Quelques jours plus tard, un jeune homme de 19 ans avait été mis en examen pour "tentative de meurtre", puis écroué. Des tensions entre les quartiers Chappe et Gambetta, deux quartiers de la ville, avaient alors éclaté.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité