Seine-et-Marne – La dernière ligne de train diesel d'Île-de-France pourrait bientôt être électrifiée

La présidente de la région Île-de-France et de l'autorité régionale des transports (IDFM) Valérie Pécresse, a annoncé vouloir électrifier la dernière ligne de train diesel de la région entre Trilport (Seine-et-Marne) et La Ferté-Milon (Aisne), ce vendredi 15 février.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

La branche de la ligne P, longue de 28 km, est parcourue par quelques trains bimodes (diesel-électrique) depuis Paris et par des trains diesel, dont la navette depuis Meaux (Seine-et-Marne).

L'électrification est évaluée à au moins 70 millions d'euros, somme à laquelle il faudra ajouter l'achat de nouveaux trains. "Cette mesure permettra de répondre à la hausse de fréquentation de l'ensemble de l'axe nord de la ligne avec une meilleure capacité de l'offre et d'améliorer la qualité de service", a précisé IDF Mobilités dans un communiqué."Elle est incontournable dans le cadre de la transition énergétique pour ne pas laisser des rames diesel fonctionner pendant plusieurs années", a ajouté l'autorité régionale.

À une autre extrémité de la ligne P, l'autre ligne francilienne qui n'est pas encore électrifiée doit l'être d'ici 2021 entre Gretz-Armainvilliers et Provins (Seine-et-Marne). 

La plus étendue du réseau francilien

"La ligne P s’étend sur 252 kilomètres ce qui en fait la plus étendue du réseau francilien", précise le communiqué.

Selon le document, il a existé une hausse de la fréquentation de près de 4% par an entre 2010 et 2015 suivant une hausse démographique du département, avec en 2015, 104.000 voyageurs quotidiens utilisant la ligne.
 
Intervenants : Aurore Sancier; Alain Krakovitch, directeur général SNCF Transilien et Mobilité; Valérie Pécresse, présidente (LR) du conseil régional d'Île-de-France ©France 3 Paris - Île-de-France