Un nouveau centre de vaccination à Disneyland Paris en Seine-et-Marne

Le parc, fermé pour cause de pandémie, va accueillir un centre de vaccination à partir de samedi. Ouvert que le week-end, au moins 2 000 personnes pourront y recevoir une dose lors des jours d'ouverture.

Un centre de vaccination ouvrira dans un lieu situé sur un site appartenant à Disneyland Paris mais en dehors du parc à thème.
Un centre de vaccination ouvrira dans un lieu situé sur un site appartenant à Disneyland Paris mais en dehors du parc à thème. © IP3 PRESS/MAXPPP

Disneyland rouvre ses portes. Pas pour le tourisme mais pour accueillir un vaccinodrome. "L’offre vaccinale s’enrichit sur le territoire Seine-et-Marnais avec l’installation, dès ce samedi 24 avril, d’un très grand centre de vaccination au sein du centre de convention du Disney's Newport Bay Club de Disneyland Paris", a annoncé la préfecture de Seine-et-Marne ce mercredi.

Pas question de visite du site. Le centre de vaccination est "isolé de la partie hôtelière". Il s'agit d'un lieu d'ordinaire utilisé pour des événements professionnels et se trouve en dehors du parc d'attractions en lui-même.

"Accessible par l’avenue Paul Séramy, ce centre - qui vaccinera au minimum 1000 personnes par jour - sera équipé et administré par le SDIS de Seine-et-Marne, sous l’égide de la préfecture, de l'ARS et du conseil départemental. Disneyland Paris fournira les installations nécessaires à la réalisation de l'opération", poursuit la préfecture.

Ouvert que le week-end

Le lieu sera "ouvert exclusivement le week-end (samedi et dimanche de 9h30 à 17h30)", a précisé Disneyland Paris et les inscriptions se feront via la plateforme Doctolib.

Après avoir cessé son activité entre le 13 mars et le 15 juillet 2020, Disneyland Paris, qui emploie 17 000 personnes, est à nouveau à l'arrêt depuis le 30 octobre à cause des restrictions sanitaires.

Selon le dernier point épidémiologique, le taux d’incidence a légèrement diminué la semaine passée. "Au 13 avril 2021, 1 730 529 franciliens avaient reçu au moins 1 dose de vaccin, soit une couverture vaccinale qui s’établissait à 14,1 %", expliquent les auteurs de l'étude.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19