À Saint-Denis, un arrêté anti-rassemblement pour que la ville retrouve "une forme de tranquillité publique"

Le maire (PS) de Saint-Denis, Mathieu Hanotin, a pris un arrêté pour interdire tout rassemblement prolongé de 17h à 6h du matin sur la rue Gabriel Péri entre la rue de la République et la Place de la Résistance.

"Suite aux nuisances répétées rue Gabriel Péri, j’ai décidé de prendre un arrêté afin d'interdire les rassemblements prolongés et les occupations abusives de l'espace public entre 17 heures et 6 heures du matin sur le tronçon entre la rue de la République et la Place de la Résistance", indique Mathieu Hanotin sur sa page Facebook.

Le maire de la troisième plus grande ville de la région espère ainsi que la commune "retrouve une forme de tranquillité publique" et dit viser les "quelques personnes qui ne respectent pas les règles élémentaires de vie en collectivité".

"Beaucoup de nuisances"

Selon une habitante du quartier, Nathalie, qui a déjà fait signer plusieurs pétitions pour alerter sur la situation de la rue Gabriel Péri, "la situation est très compliquée, il y a beaucoup de nuisances".

Elle décrit une portion de rue où "des gens squattent devant le KFC, boivent, jettent leurs déchets avec un harcèlement lorsque l'on passait. On se fait alpaguer, je n'ai pas peur, mais ce qui est dommage, c'est que l'on ne peut plus utiliser les trottoirs".

Nathalie salue "une bonne démarche, une bonne initiative" et espère voir son quartier retrouver un peu de son calme.

Cependant, la police municipale, en charge de faire respecter cet arrêté, ne pourra pas procéder à des interpellations mais juste dresser des procès-verbaux. L'amende est de 35 euros et l'arrêté valable jusqu'au 31 décembre 2021. Une source bien informée indique qu'il pourrait être étendu à d'autres rues du quartier.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers