• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Bobigny : le tribunal de grande instance au bord de l'asphyxie

Le tribunal de grande instance de Bobigny en Seine-Saint-Denis / © E.Hunzinger / Fr3 Paris
Le tribunal de grande instance de Bobigny en Seine-Saint-Denis / © E.Hunzinger / Fr3 Paris

C'est le tribunal de France qui traite le plus d'affaires. C'est aussi celui qui souffre le plus du manque de moyens et d'effectifs. En 2016 des postes devraient encore supprimés. Les magistrats ont décidé d'annuler des audiences à partir de janvier, ils ont été reçu au Ministère de la justice.

Par VP

Les magistrats du Tribunal de Grande instance de Bobigny (Seine-Saint-Denis) s'alarment et tentent d'alerter leur ministère de tutelle. Année après année ils constatent la diminution des moyens nécessaires à rendre la justice dans un département particulièrement fragile. Ils comptent aujourd'hui un quart des juges en moins, et 8 % du parquet, en moins aussi. Un manque une baisse de régime pour ce tribunal qui, après Paris, reste le premier de France en termes de volume d’affaire à traiter.

Pour certaines affaires il faut compter un délai d'attente de 12 mois parfois plus. Des délais contraires à la convention européenne des droits de l'homme. Les juges ont décidé de supprimer 16 audiences par mois.

>> Voir le reportage de Matthieu Caillaud et Emmanuelle Hunzinger
Ils ont rencontré Hélène Franco, magistrate du siège au pénal, Valérie Distinguin, magistrate du siège au civil et Isabelle Zouaoui, a vocate au barreau de Seine-Saint-Denis

Mouvement de grève au TGI de Bobigny







Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus