Deux frères et deux cousins mis en examen par des juges antiterroristes

Quatre suspects issus d'une même famille de Seine-Saint-Denis ont été mis en examen samedi par des juges antiterroristes. Des produits pouvant servir à la confection d'explosifs avait été retrouvés à Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, en janvier dernier.

Par France 3 Paris IDF/ET (avec AFP)

Quatre suspects issus d'une même famille de Seine-Saint-Denis ont été mis en examen samedi par des juges antiterroristes. Un emise en examen qui intervient après la découverte à Clichy-sous-Bois, en janvier dernier, de produits pouvant entrer dans la composition d'explosifs. Les suspects, deux frères et deux cousins, âgés de 15 à 22 ans, ont été mis en examen à Paris pour "association de malfaiteurs terroriste".

Composition de TATP

Trois d'entre eux avait été arrêtés la semaine dernière par les policiers de la direction générale de la sécurité intérieure avant d'être placés en garde à vue. Ils ont été écroués. Le quatrième, âgé de 22 ans, avait été extrait de prison où il est en détention provisoire dans une affaire de filière jihadiste. La garde à vue d'un autre membre de la famille, âgé 42 ans, a été levée. Les suspects sont connus des services spécialisés en raison de leur environnement familial jihadiste.

Mi-janvier, c'est dans les parties communes d'un immeuble de Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, que des produits pouvant entrer dans la composition de TATP, un explosif, avaient été retrouvés. Deux bouteilles d'acétone, une bouteille d'acide sulfurique, un chiffon, une plaque d'aluminium, une assiette, un thermomètre avaient notamment été découverts.

A lire aussi

Sur le même sujet

La mort de Johnny chez les disquaires

Près de chez vous

Les + Lus