Double homicide à Sevran : l'auteur présumé de la fusillade mis en examen et incarcéré

Alors qu'une fusillade a fait deux morts début mai à Sevran, le tireur présumé a été mis en examen pour assassinat. Le suspect a été placé en détention provisoire.

Arrêté jeudi après-midi à Bobigny, l'homme de 49 ans soupçonné d'être l'auteur de la fusillade qui a fait deux morts au début du mois à Sevran, en Seine-Saint-Denis, a été mis en examen et placé en détention provisoire dimanche, a annoncé le parquet de Bobigny. Son casier judiciaire compte plusieurs condamnations pour trafic de stupéfiants et extorsion.

À l'issue de sa garde à vue, il a été présenté dimanche au juge d'instruction en charge de l'enquête, qui l'a mis en examen pour assassinat, rapporte le parquet. En attendant un débat différé devant le juge des libertés et de la détention, le mis en cause a été provisoirement incarcéré.

Le dimanche 5 mai, un individu masqué abattait peu après 18h deux hommes dans une allée de la cité basse de Sevran.

Un double homicide survenu moins de 48 heures après une autre fusillade

Les victimes, deux trentenaires, présentaient "pour l'un deux impacts, dont un au niveau de la tête, et pour l'autre six impacts répartis sur l'ensemble du corps", avait indiqué le procureur de Seine-Saint-Denis Eric Mathais dans un communiqué au lendemain des faits.

Le suspect avait laissé un chargeur d'arme automatique et 18 douilles à proximité des victimes, selon le parquet. Les investigations ont été confiées à la brigade criminelle et au service départemental de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

Ce double homicide est survenu moins de 48 heures après une fusillade qui avait déjà fait un mort et plusieurs blessés dans la cité des Beaudottes de Sevran.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité