Gérald Darmanin a demandé la réouverture de la Grande Mosquée de Pantin

Le Ministre de l’Intérieur a demandé lundi soir qu’un processus permettant la réouverture de la Grande Mosquée de Pantin soit engagé après la démission du recteur M’Hammed Henniche.

Gérald Darmanin
Gérald Darmanin © NICOLAS TUCAT / AFP

Gérald Darmanin a demandé au préfet de Seine-Saint-Denis que la Grande Mosquée de Pantin soit réouverte "dans les meilleurs délais". Celle-ci avait été fermée par le ministère de l'Intérieur suite à l’assassinat de Samuel Paty. Le gouvernement soupçonnait certains membres du lieu d’être proche "de la mouvance islamiste radicale"

Par ailleurs, la vidéo d’un père d’élève ayant mené au guet-apens tendu au professeur d’histoire avait été partagée par le compte Facebook de la Grande Mosquée. Le ministère de l'Intérieur et le préfet ont annoncé être prêts à travailler avec les nouveaux dirigeants et ont salué l’action du maire quant au changement de gestionnaire de la mosquée.

 


 

Un changement de gouvernance à l’origine de la réouverture 
 

Cette annonce fait suite à la décision du désormais ancien recteur de l’édifice M’Hammed Henniche de présenter sa démission de ses fonctions ce week-end. "J’ai présenté ma démission au conseil d’administration qui a choisi un nouveau président". Le nouveau président en question est Dramé Abderahmann avec lequel le ministre de l’Intérieur a demandé au préfet de Seine-Saint-Denis de "se mettre en rapport afin d’envisager la réouverture" de la Grande Mosquée. La démission de Henniche et celle Ibrahim Douccourré, iman jugé proche "de la mouvance islamiste radicale" selon le ministrère de l'Intérieur, "conditionnerait la réouverture anticipée de la Mosquée avant le ramadan à la mi-avril" avait annoncé le préfet du département mi-novembre.

 
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gérald darmanin politique religion société