"Je suis antisémite, je m'en bats les couilles. J'assume", enquête ouverte après des propos de la fille des députés LFI Raquel Garrido et Alexis Corbière

Une enquête est en cours après des messages de la fille des deux élus Insoumis de Seine-Saint-Denis appelant notamment à "casser du sioniste" et diffusés sur X, propos liés à la guerre Israël-Hamas. Selon Le Parisien, la jeune femme a été placée en garde à vue pour apologie du terrorisme.

Une enquête est en cours à la suite de signalements adressés au Pôle national de lutte contre la haine en ligne (PNLH) par des associations de lutte contre les discriminations, selon le parquet de Paris, confirmant une information du Parisien.
Ces signalements portent sur des "propos susceptibles d'avoir été tenus en ligne par cette jeune femme, dont la qualification pénale est en cours d'appréciation, à la suite de l'attaque du 7 octobre 2023", selon le parquet.

Elle avait notamment écrit sur X (ex-Twitter) à propos de la marche contre l'antisémitisme organisée en novembre à Paris: "Bon qui se chauffe (pour) aller casser du sioniste là". "Je suis antisémite, je m'en bats les couilles. J'assume... ", dit-elle aussi dans une vidéo.

Selon le Parisien, la fille des deux élus de Seine-Saint-Denis a été placée en garde à vue dans les locaux de la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), à la police judiciaire parisienne, pour "apologie du terrorisme et provocation publique et directe non suivie d'effet de commettre des atteintes volontaires à la vie". Une information que le parquet n'a pas confirmée.

Sollicités par l'AFP, ni Raquel Garrido ni Alexis Corbière n'ont répondu. "Il n'y aura aucun commentaire sur le sujet", a dit l'entourage d'Alexis Corbière. Contacté, l'avocat de la jeune femme Me Xavier Sauvignet n'a pas souhaité réagir.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité