• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Mort d'Ange Dibenesha : 25g de cocaïne retrouvés dans l'estomac

© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP

Des analyses ont révélé que le jeune homme, décédé après un contrôle routier, présentait dans son estomac une dose mortelle de cocaïne.

Par F.C

D'après les révélations de France info, Ange Dibenesha aurait avalé jusqu'à 25g de cocaïne avant d'être interpellé par la police le jeudi 28 mars dernier à 01h50, à hauteur du boulevard périphérique intérieur. Durant cette interpellation, il avait fait un malaise et avait été transféré à la Pitié Salpetrière. Il est mort le vendredi 29 mars dernier, soit le lendemain de son admission aux urgences.

Selon des analyses toxicologiques menées à l'hôpital après la mort du jeune homme, "l'expert désigné considère que la forte concentration de cocaïne dans le sang a pu être à l'origine d'une intoxication aigüe", détaille le parquet de Paris.

Un taux d'alcoolémie élevé

En plus de traces de cocaïne, l'homme aurait été retrouvé alcoolisé selon la version de la Préfecture de Police de Paris dans un communiqué paru le 31 mars dernier : "le conducteur d’un véhicule de marque BMW, en situation d’annulation de son permis de conduire, était dépisté positif au test de l’imprégnation alcoolique."

La brigade de stupéfiants de la direction de la police judiciaire de Paris est chargée de l'enquête par le parquet de Paris. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Des communes à la recherche de solutions pour consommer moins d'eau

Les + Lus