"Plan d'urgence pour le 93": Des parents d'élèves et enseignants mobilisés "pour sauver l'école publique en Seine-Saint-Denis."

Ce samedi, des milliers de personnes se sont rassemblées pour demander des mesures pour l'école publique dans le département de la Seine-Saint-Denis.

Vers le Stade de France, au Bourget ou encore à Sevran. Parents d'élève et enseignants se sont retrouvés aux quatre coins de la Seine-Saint-Denis ce samedi matin pour demander plus de moyens pour l'école publique dans le département le plus pauvre de France.

Les manifestants répartis en 13 cortèges ont protesté contre les futures réformes du "choc des savoirs" que le gouvernement souhaite mettre en place à la rentrée prochaine. L'intersyndicale y voit un "tri social." Les manifestants demandent également plus d'embauches de professeurs et un renforcement des pôles médico-sociaux dans les établissements.

"Plan d'urgence" 

Ils demandent à l'Etat un "plan d'urgence pour sauver l'école publique " dans le département. Ils accusent le gouvernement de "jouer la montre" et menacent de se mettre en grève lors de la rentrée des prochaines vacances de printemps.

Ce vendredi, ils se sont rendus devant le Ministère de l'Economie et des Finances à Paris pour faire entendre leurs revendications. "On attend des annonces sonnantes de la part du gouvernement", martèle Grégory Thuizat, co-secrétaire général du SNES-FSU 93, syndicat d'enseignants. L'intersyndicale devrait être reçue prochainement par la ministre de l'Education Nationale selon le représentant syndical.