Présidentielle : le sacre de Jean-Luc Mélenchon en Seine-Saint-Denis

Publié le Mis à jour le
durée de la vidéo: 01 min 40
Présidentielle : le vote en Seine Saint Denis

Deux faits saillants pour le 93 : il est le seul à placer Jean-Luc Mélenchon sur la première marche du podium de toute l’Île-de-France. Il est, aussi, le second département français, juste après les Ardennes, à avoir un taux de participation extrêmement bas à 17h avec 61 % de participation estimée.

Si ce département, situé au nord-est de l'agglomération parisienne, s’est fait remarquer par son manque de participation, 72,5 % de participation contre 76,44 % en 2012, ce scrutin est surtout l'occasion, pour lui, de virer à nouveau du rose au rouge et de retrouver sa couleur du milieu des années 80.

Même dans des villes de droite

Même dans les villes de droite comme Drancy, fief de Jean-Christophe Lagarde (UDI), soutien de François Fillon, le président de la France insoumise arrive en tête. Et ce n’est pas la seule. Rosny, Montfermeil, Bobigny, Saint-Ouen, Aulnay-sous-Bois, le Blanc-Mesnil, toutes ces communes de droite ont propulsé Mélenchon en première ligne.

Hamon, quatrième

Lors de l'élection présidentielle de 2012, François Hollande s’était placé en tête du premier tour avec 38,68% des suffrages exprimés. Cette année, Benoît Hamon ne réunit que 8,41 %, se plaçant en quatrième position derrière François Fillon 12,76%, Marine Le Pen 13,58%, Emmanuel Macron 24,04 et le grand vainqueur Jean-Luc Mélenchon avec 34,03 % des suffrages exprimés.