Prolongement de la ligne 11 : le tunnelier inauguré, six nouvelles stations de métro en 2023

Le tunnelier mesurera à terme 106 mètres et pèsera 1 450 tonnes. / © B. Lambert / France 3 Paris IDF
Le tunnelier mesurera à terme 106 mètres et pèsera 1 450 tonnes. / © B. Lambert / France 3 Paris IDF

Le tunnelier du prolongement de la ligne 11 à l’Est a été inauguré ce vendredi, avant de commencer à creuser en décembre prochain. Six nouvelles stations doivent voir le jour en 2023 en Seine-Saint-Denis, pour desservir sept communes au total.

Par France 3 Paris IDF

A raison de 12 mètres par jour, « Sofia » – le nom donné à l’engin – creusera en tout trois kilomètres de tunnel entre Les Lilas et Rosny-sous-Bois. La RATP a baptisé ce vendredi le tunnelier du prolongement à l’Est de la ligne 11 du métro, en présence entre autres du préfet d’Île-de-France et de Paris Michel Cadot, de la présidente de la région et d’IDF Mobilités Valérie Pécresse, et de la maire de Paris Anne Hidalgo.
Arrivé par morceaux, livré par 130 camions durant l’été, le tunnelier va être monté progressivement et commencera à creuser le 16 décembre prochain. Long de 106 mètres à terme, il pèsera par ailleurs 1 450 tonnes.

Six kilomètres de ligne, et six stations

Le prolongement de la ligne s’étalera sur six kilomètres, et permettra à la fin des travaux de proposer six nouvelles stations : « Serge Gainsbourg » aux Lilas, « Place Carnot » à Romainville (le nom est provisoire), « Montreuil-Hôpital » à Montreuil, « La Dhuys » à Romainville, « Coteaux Beauclair » entre Rosny-sous-Bois et Noisy-le-Sec, et « Rosny-Bois-Perrier » à Rosny-sous-Bois. Sept communes en tout seront desservies.
Mené en commun par la RATP et IDF Mobilités, le projet coûte globalement 1,3 milliards d’euros. L’État, la région, la Société du Grand Paris, le conseil départemental de Seine-Saint-Denis, et la Ville de Paris participent aussi au financement.
La mise en service de la nouvelle ligne 11 est prévue pour 2023.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Notre-Dame de Paris : plus de la moitié des employés de la cathédrale vont être licenciés pour chômage technique

Les + Lus