Dans le rétro. Picasso, Johnny et Yves Saint-Laurent... C'est aussi ça la fête de l'Huma

Un défilé Yves Saint Laurent à la fête de L'Humanité. / © France 3 Paris IDF
Un défilé Yves Saint Laurent à la fête de L'Humanité. / © France 3 Paris IDF

La fête de l’Humanité célèbre sa 88ème édition à La Courneuve. Une fête "monument" qui appartient au patrimoine national pour son histoire, ses programmations et sa fréquentation. Retour en images, grâce aux archives de l'Ina.

Par France 3 Paris IDF/Sylvie Drouin

La fête de l’Humanité célèbre sa 88ème édition dans le parc Georges Valbon à La Courneuve les 14, 15 et 16 septembre 2018. Un événement qui a lieu aux mêmes dates que les journées du patrimoine dont elles pourraient d'ailleurs faire partie du programme. Car il s’agit bien d’une fête "monument" qui appartient au patrimoine national pour son histoire, ses programmations et sa fréquentation.
Créée en 1930 par Marcel Cachin, directeur du journal L’Humanité, la fête de l’Humanité est le plus grand rassemblement populaire de France. On peut avancer que cet événement annuel est précurseur des grands festivals d’aujourd’hui. Et la fête de l’Humanité reste inégalée jusqu’à présent pour sa fréquentation, puisqu’en 1945 elle réunissait un million de personnes au bois de Vincennes.

Une fête nationale, une fête pour la liberté…

Fidèle à l’Île-de-France, elle s’est implantée sur différents sites au cours de son histoire, pour s’ancrer à La Courneuve en 1972. Rendez-vous des militants communistes de France, elle attire un large public dont le prix modique la rend accessible aux habitants de la banlieue.

En 1974, dans une archive de l’ORTF, à la question "Qu'est-ce que pour vous la fête de l'Humanité ?", des jeunes répondent : "Une fête nationale, une fête pour la liberté…"
 

De Picasso à Yves Saint Laurent

La fête de l’Huma est aussi une fête audacieuse qui a toujours su surprendre en essayant d'offrir à son public le meilleur de la culture. Ainsi des expositions d’arts plastiques sont présentées, comme celles consacrées à Picasso en 1967, 1973 et 1982. "Si Picasso n'avait pas été communiste, nous l'aurions exposé. C'est un problème de création", indique Jean-Pierre Jouffroy, l'organisateur de l'exposition, sur des images de 1973.

En 1988, pour la première fois une collection de haute couture, celle d’Yves Saint Laurent, est présentée sur la grande scène de la fête de l’Humanité à La Courneuve, devant 50.000 personnes. Le directeur de L’Humanité Roland Leroy déclare : "La haute couture française, c'est un morceau de la culture de notre pays. Il n'y avait aucune raison de priver le public populaire de la possibilité d'accéder à la vision d'un des morceaux de la grande culture française."

Enfin, c’est une fête éclectique pour sa programmation musicale ouverte à la fois à tous les genres, aux plus grands groupes et artistes connus ou émergeants, du groupe britannique The Who en 1972, à Johnny Hallyday en 1991.

Tout compte fait, la fête de l’Humanité réussit le pari de la culture pour tous le temps d’un long week-end. Reste à savoir si l’invitation à son propos politique saura rassembler et mobiliser… Autour du Parti communiste français.

Alizée Lalande et Alexis Loizon, têtes d'affiches de Grease au théâtre Mogador, en karaoké au Grand Rex

Les + Lus