Seine-Saint-Denis : début de la vaccination pour les 12-17 ans dans les établissements scolaires

Publié le
Écrit par Elie Saïkali, Valentine Ponsy, Sophie Béchir et Dounia Mahiéddine.
Une dose de vaccin anti-Covid Pfizer BioNTech.
Une dose de vaccin anti-Covid Pfizer BioNTech. © Photo Ina FASSBENDER / AFP

La Seine-Saint-Denis est le département francilien le plus jeune et où le taux d'incidence est le plus élevé de la région avec 188 cas pour 100 000 habitants.

Top départ de la campagne de vaccination des collégiens et des lycéens dans les établissements scolaires de Seine-Saint-Denis. Les 12-17 ans peuvent désormais recevoir une injection de vaccin directement dans les établissements ou à proximité, et ce pendant leurs heures de cours. C’est par exemple le cas à Rosny-sous-Bois, dans le sud du département.

Ce matin, dans le gymnase du collège Albert Camus, pas d’activité sportive, mais une opération de vaccination. Ils sont près de 37 élèves à s'être portés volontaires. Munis d’une autorisation parentale, d’un test anti-covid et d’un questionnaire médical, ils ont été reçus par du personnel soignant extérieur. Avant leur injection, il leur explique l’intérêt de la vaccination ainsi que la nécessité de dépasser son éventuelle peur des vaccins et/ou des aiguilles.

Un calendrier "très restreint"

"Je me sens bien, détendu, parce que vacciner et me faire vacciner, c’est bien pour moi et mes proches", nous confie un élève. D’autant que le pass sanitaire sera obligatoire, aussi, pour les jeunes de 12 à 17 ans à partir du 30 septembre prochain. "Je pourrai faire des sorties, faire plein de choses. Je serai libre", explique une collégienne.

La Seine-Saint-Denis est département le plus jeune d’Île-de-France. Et avec 188 cas pour 100 000 habitants, le taux d’incidence y reste encore très élevé par rapport aux autres départements franciliens. Il y a donc une nécessité de favoriser l’accès au vaccin pour les 12-17 ans dans la collectivité. "On commence les opérations de vaccination début septembre pour permettre aux élèves volontaires et aux personnels volontaires de se faire vacciner avec la deuxième dose avant les vacances de la Toussaint. Le calendrier est donc très restreint", nous précise Franck Cutillas, inspecteur d’académie et directeur adjoint du DSDEN 93 – la Direction des services départementaux de l’éducation nationale de la Seine-Saint-Denis.

Au collège Albert Camus, la deuxième dose sera administrée le 6 octobre 2021. Ce jour-là, de nouveaux candidats pourront également être inscrits.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.