SERIE. Mai 68 par ceux qui l'ont fait : Dominique Tabah

Dominique Tabah, présidente de l'association des résidents de la Cité U de Nanterre en 1968. / © France 3 IDF
Dominique Tabah, présidente de l'association des résidents de la Cité U de Nanterre en 1968. / © France 3 IDF

Cette semaine, la série de notre 19/20 donne la parole aux témoins de mai 68. Il y a 50 ans, Dominique Tabah était présidente de l'association des résidents de la Cité U de Nanterre.

Par P.S.

En 1968, Nanterre était une annexe de la Sorbonne, construite près d'un bidonville pour répondre dans l'urgence à l'explosion du nombre d'étudiants.

"Très peu de gens voulaient venir s'installer ici", se souvient Dominique Tabah, qui y a étudié la philosophie. "C'était étrange comme paysage quand même… de la boue partout".

Le début de la révolte

En 1968, elle préside l'association des résidents de la Cité universitaire de Nanterre. La légende raconte que les événements ont commencé dans ce bâtiment : les étudiants demandent la libre circulation entre les bâtiments des garçons et ceux des filles.

Sur le même sujet

Les + Lus