SERIE. Le mécénat, “plus vital que jamais” pour les musées parisiens

Un appel aux dons a permis de récolter 670 000 € pour la chapelle du mastaba du musée du Louvre. / © France 3 Paris Île-de-France
Un appel aux dons a permis de récolter 670 000 € pour la chapelle du mastaba du musée du Louvre. / © France 3 Paris Île-de-France

Cette semaine, France 3 Paris se penche sur le mécenat culturel. Faute d'argent public, il est devenu indispensable pour les musées et les bâtiments historiques de se tourner vers les dons privés. Le Louvre ne fait pas exception et fait appel aux bienfaiteurs pour la préservatoin des oeuvres.

Par France 3 Paris Île-de-France / ML

Déambuler dans les salles vides du Louvre un mardi, jour de fermeture. Ce privilège, Sylvain Hendrickx l'a acquis après un don de 6000 € au musée du Louvre dans le cadre de l'opération "Tous mécènes".

L'importance grandissante des dons privés


3773 donateurs sont, comme lui, venus au secours de la chapelle du mastaba d'Akhethétep, la sépulture d'un grand dignitaire de l'Ancien Empire égyptien arrivée au Louvre en 1903. C'est le septième appel aux dons que le musée lance afin de préserver ou d'acquérir une oeuvre. Au total, il aura permis de récolter 670 000 €.

SERIE. Le mécénat privé, "plus vital que jamais" pour les musées parisiens


Ces opérations posent la question des moyens alloués aux lieux culturels. "Le financement privé compte de plus en plus", reconnaît Vincent Rondot, directeur du département des antiquités égyptiennes du musée. C'est d'ailleurs la deuxième source de financement propre du Louvre.

Un contexte juridique favorable


L'importance du mécénat français est lié aux conditions fiscales qui l'accompagnent. La pratique est encadrée par la loi Aillagon de 2003. "Cette loi a créé un cadre juridique et fiscal qui est certainement l'un des plus favorables du monde", se félicite François Debiesse, président exécutif d'Admical, une association de promotion du mécénat. Les dons sont ainsi l'objet d'une exonération fiscale comprise entre 60 et 75%.

Les mécènes profitent également d'autres contreparties accordées par le musée. Des entrées gratuites, des visites privées ou même, pour les plus généreux d'entre eux, la mise à disposition de salles au sein du musée en soirée.

Sur le même sujet

Les + Lus