Sexualité, amour et crottes de nez... La diva Marianne James est "Tatie Jambon" à la Grande Comédie de Paris

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Paris IDF/Jean-Laurent Serra/ET
Marianne James, dans le spectacle "Tatie Jambon".
Marianne James, dans le spectacle "Tatie Jambon". © France 3 Paris IDF/J.-L. Serra

La diva Marianne James endosse le rôle de "Tatie Jambon" dans un spectacle pour enfants drôle, pédagogique, et parfois sans détour, à la Grande Comédie de Paris.

Sexualité, amour et crottes de nez à la Grande Comédie de Paris ! La diva Marianne James endosse le rôle de "Tatie Jambon" dans un spectacle pour enfants drôle, pédagogique, et parfois sans détour. 

Un prince peut se marier avec un autre prince

Ce jour-là, dans la salle de la Grande Comédie de Paris, le public à entre trois et huit ans. Des dizaines d’enfants viennent découvrir "Tatie Jambon", un spectacle musical emmené par la survoltée Mariannes James.

Je ne devrais pas, en tant qu’artiste, mettre des messages, mais j’aime bien être une sorte de décapsuleur vis-à-vis des enfants, mais aussi vis-à-vis des parents.

En 2015, elle participe aux "Symphonies subaquatiques", un conte musical édité sous forme de disque et de livre, mais c’est la première fois que la diva excentrique tente l’expérience de la scène. Un rôle inédit dans un spectacle qui interpelle.

"Je ne brille pas par mon humilité", nous déclare-t-elle. "Donc oui, il y a des messages. Je ne devrais pas, en tant qu’artiste, mettre des messages, mais j’aime bien être une sorte de décapsuleur vis-à-vis des enfants, mais aussi vis-à-vis des parents."
 

"Je ne brille pas par mon humilité"

Tatie Jambon est donc sans détour. Elle propose aux enfants un voyage au pays des "rêve-party", à bord d’"Air Licorne 380". Le spectacle est constitué de chansons entrecoupées de sketchs interprétés avec ses deux musiciens, le batteur Sébastien Buffet et le guitariste Philippe Bégin.

Poétiques, drôles et parfois sans concession, les chansons passent de l’ambiance crottes de nez avec "Soyons dégueu", à l’amour pour tous avec "Planète rose". Marianne James ose et elle aime ça.
"Le mercredi, je vois toutes mes amies avec leurs enfants. Moi, j’ai l’âge d’être grand-mère, et je me dis : 'C’est quoi tous ces gremlins autoritaires.' Les enfants sont un peu réactionnaires aujourd’hui." Et elle ajoute : "Par exemple : maman, c’est toi qui a la voiture ! Puisque tu as le permis, je voudrais être là à 14h, ici à 15h, à 16h… J’avais promis à une copine et à 17h… La maman fait le taxi du mercredi."  

"Les enfants sont un peu réactionnaires aujourd’hui"

Créé avec l’auteur Valérie Bour pour le festival off d’Avignon cet été, le spectacle "Tatie Jambon" bouscule les enfants mais également les parents. Valérie est maman, et c’est avec une petite idée derrière la tête qu’elle a demandé à Marianne James d’endosser ce rôle pédagogique.

"Elle porte les messages car elle a une forte personnalité. Contrairement aux parents qui ont tous l’impression d’avoir des petits princes et des petites princesses, Marianne peut les secouer." Marianne et Valérie se sont rencontrées sur le projet des "Symphonies aquatiques". Marianne jouait une pieuvre disco au discours écologique.
 

Le spectacle interpelle aussi les parents

Dans le rôle de Tatie Jambon, elle chante aussi bien la rigolade que la fessée. "Nous, en tant que parent, ce qu’elle n’est pas, on a tendance à faire en sorte que tout se passe bien. Que l’ambiance reste sereine à la maison. Elle, elle ose ! Elle va dire les choses. On voulait un spectacle qui interpelle également les parents."

Pendant près d’une heure et quart, le spectacle, qui a fait salle comble en Avignon, cet été, mélange la pop, la rumba ou encore l’électro. Une recette qui distrait les enfants autant qu’elle amuse les parents. Certains, rigolent jaune.

"Tatie Jambon", jusqu’au 4 novembre à la Grande Comédie de Paris. 9ème  
Pour en savoir plus

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.