Pour 2017, Jean-Christophe Fromantin lance un appel aux Français : "Vous avez le devoir de participer...Ne restez pas en dehors"

Jean-Christophe Fromantin était l'invité de "Samedi Politique" sur France 3 Ile-de-France. Le maire de Neuilly publie "Et si c'était vous". Un livre dans lequel il appelle les citoyens à s'engager en politique espérant recruter 577 candidats aux futures élections législatives de 2017. 

Jean-Christophe Fromantin la joue Marc Lévy ou Guillaume Musso

"Et si c'était vous" est le titre de l'ouvrage que va publier le maire de Neuilly dans une dizaine de jours. Invité de "Samedi Politique", il a précisé la philosophie développée dans son livre. 

Objectif 577 candidats

"Il s'agit de réinterpeller les Français sur la distance qu'ils ont pris avec la politique. Il y a un côté français à critiquer, à commenter, à dire qu'il faudrait faire comme çi, comme cela", explique-t-il. "Il y a un moment dans notre éthique de responsabilité collective. Il y a la question à se poser qu'est-ce que je peux faire pour mon territoire. Amener mon expérience et ma compétence qui pourraient être utiles au bien commun", poursuit-il. 

Une proposition parmi celles qui pullulent dans le débat public actuel, appelant les citoyens à prendre le pouvoir pour déverrouiller un système politique bloqué. "Tout cela est dans un sillo primaire/présidentielle/legislatives contrôlé et maîtrisé par les partis politiques. Mon appel c'est dire aux Français (...) vous avez le devoir de participer. Ne restez pas en dehors", déclare Jean-Christophe Fromantin. 

Perte de confiance pour la fonction présidentielle

Mais contrairement à l'iniatitive d'Alexandre Jardin, par exemple, qui propose une primaire pour désigner un "citoyen" à l'élection présidentielle, c'est aux élections législatives que pense le député des Hauts-de-Seine. "J'espère qu'il y aura 577 Français (un candidat par circonscription ndlr) qui prendront leur responsabilité et qui mettront leur talent au service du pays. Parce que les Français doivent comprendre, c'est qu'on a privé beaucoup le pays des talenst, des expériences et des savoir-faire des uns et des autres", argumente-t-il. 'C'est à ce prix qu'on réformera la France", ajoute le maire de Neuilly.

 

Les législatives plus que l'élection présidentielle donc pour 2017. "La fonction présidentielle a perdu la confiance des Français alors que les acteurs de proximité l'ont encore", juge-t-il. "On ne recréera  une perspective de politique ambitieuse que si on repart de là où il y a de la confiance. La fonction présidentielle n'entraîne pas, n'embarque pas, n'engage pas suffisamment pour retrouver cette perspective de confiance", conclut-il. 



Le clivage gauche/droite plus présent que jamais

Ce recours à l'initiative citoyenne est-il une façon de dépasser le clivage gauche/droite ? Le danger n'est-il pas alors en gommant les différences de faire le jeu des extrêmes comme le déclare Nicolas Sarkozy dans une interview au JDD ce matin ?

"Il y a des idées de gauche et des idées de droite. Et peut-être aujourd'hui plus que jamais. Je suis un homme de droite. Je l'assume", répond Jean-Christophe Fromantin. "Pour autant, il y a des trajectoires sur lesquelles on peut travailler ensemble. Soit on entretient une posture où on dit je suis contre par principe, parce que l'on veut garder son fonds de commerce politique, et puis il y a l'intelligence collective", ajoute-t-il, évoquant la loi Macron à qui il a apporté des amendements sur les prêts inter-entreprises.

"Emmanuel Macron a cette même approche", juge Jean-Christophe Fromantin qui s'affirme clairement libéral. "J'ai l'impression qu'aujourd'hui, le vent va vers cette ouverture", glisse-t-il. Bref si vous participez à "Nuit Debout" et que vous rêvez de vous engager aux législatives, ce n'est peut-être pas la peine de rejoindre le maire de Neuilly. 

Bonus. 

Dans son livre, Jean-Christophe Fromantin, fait un récit détaillé de la campagne des municipales en 2008 à Neuilly et raconte comment il s'est imposé face aux candidats successifs de l'UMP. "Michel Lafon, l'éditeur, m'a dit : démarrez tout de suite en racontant ce que vous avez vécu à Neuilly. Ca évitera la critique du vous n'y arriverez jamais", explique Jean-Christophe Fromantin, dont la trajectoire politique est encore le meilleur argument de vente et de conviction  pour son projet de 577 candidats citoyens aux législatives.