Trois complices présumés de Redoine Faïd interpellés en région parisienne

Publié le Mis à jour le
Écrit par MT/AFP
Perquisition chez des proches de Redoine Faïd à Villiers-Saint-Paul (Oise) le 5 septembre 2018.
Perquisition chez des proches de Redoine Faïd à Villiers-Saint-Paul (Oise) le 5 septembre 2018. © PHOTOPQR/LE PARISIEN/JULIEN HEYLIGEN/MAXPPP

Trois nouveaux complices présumés du braqueur Redoine Faïd ont été interpellés lundi 8 octobre matin en région parisienne.

Deux des suspects ont été placés en garde à vue et le troisième, qui faisait l'objet d'un mandat d'arrêt, a été placé en rétention judiciaire, a précisé une source judiciaire. Selon une source proche de l'enquête, les trois suspects ont été interpellés en région parisienne.

Redoine Faïd, braqueur multirécidiviste, qui s'était évadé de la prison de Réau (Seine-et-Marne) le 1er juillet par hélicoptère, a été arrêté mercredi dans un appartement à Creil (Oise) après trois mois de traque policière. Six autres personnes avaient été interpellées le même jour dont plusieurs membres de sa famille.

Mis en examen mercredi, notamment pour "évasion en bande organisée", "enlèvement et séquestration en bande organisée", "association de malfaiteurs en vue de la commission de crimes" et pour "transport d'armes ou d'engin explosif", Redoine Faïd a été de nouveau incarcéré, cette fois-ci dans la prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), l'une des plus sécurisées de France.  

Évasion spectaculaire

Redoine Faïd a été condamné en avril à 25 ans de prison pour son rôle d'"organisateur" dans un braquage raté en 2010, qui avait coûté la vie à une policière municipale. Le 1er juillet, en quelques minutes à peine, il s'était évadé, aidé par un commando armé qui avait auparavant pris en otage un pilote d'hélicoptère.

Deux hommes portant des cagoules et des brassards de police, équipés de fusils d'assaut de type Kalachnikov et de disqueuses, avaient sauté de l'appareil qui survolait la cour d'honneur du centre pénitentiaire de Réau, près de Melun. Après avoir scié plusieurs portes et lâché des fumigènes, ils avaient récupéré Redoine Faïd au parloir.
La mère de la policière tuée se disait désormais "sereine" :

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.