Cet article date de plus de 5 ans

Uber-Pop : la justice alourdit en appel la condamnation d'Uber-France

La cour d'appel de Paris a condamné lundi 7 décembre à 150.000 euros d'amende pour "pratique commerciale trompeuse" la filiale française du géant américain Uber, alourdissant ainsi la peine prononcée en première instance en octobre 2014.
La cour d'appel de Paris a aggravé la peine prononcée contre Uber France, condamnée en première instance en octobre 2014 à 100 000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Paris. Elle a condamné la filiale française de l'américain Uber qui proposait une offre payante de transport de particuliers, baptisée UberPop, en affirmant qu'il s'agissait de covoiturage, à 150.000 euros d'amende pour "pratique commerciale trompeuse" .
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société transports économie taxi