Une carte pour chasser le Pokémon en Île-de-France

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Paris IDF
© AFP

Attrapez-les tous, tout en découvrant le riche patrimoine de la région parisienne ! Le conseil régional d'Île-de-France a mis en ligne une carte recensant quelques bons plans pour jouer à Pokémon Go. Et s'ils étaient à deux pas de chez vous ?

Difficile de passer à côté du phénomène Pokémon Go, le jeu de l'été qui a déjà pris dans ses filets des millions de joueurs. Pour le conseil régional d'Île-de-France, il s'agit d'une occasion pour communiquer sur les nombreux sites à découvrir en région parisienne. De la cité médiévale de Provins au pavillon chinois de L'Isle-Adam, en passant par l'Uranoscope de Gretz-Armanvilliers ou bien les anciens moulins de Pantin... Plusieurs dizaines de lieux sont proposés à l'internaute.

Selon la collectivité, ces lieux "méritent le détour". Mais surtout, ils "abritent des arènes" pour permettre aux joueurs d'organiser leurs combats de Pokémon.
VIDEO. Pokémon Go, c'est quoi ?
LIRE aussi : Pokémon Go : la chasse au Pikachu est ouverte dans les Hauts-de-Seine

Dans la région, le comité départemental du tourisme des Hauts-de-Seine avait déjà mis en ligne au mois de juillet une carte des meilleurs lieux où chassez le Pokémon. L'organisme propose également de mettre en relation les joueurs, en renvoyant vers les nombreuses communautés d'adeptes à Pokémon Go, dans le département.

Tranquillité des lieux

Phénomène de mode planétaire, le jeu Pokémon Go est téléchargeable gratuitement sur smartphone. Sur son site, le conseil régional d'Île-de-France rappelle quelques consignes de prudence, comme celle de ne pas jouer au volant, en traversant la rue. Et bien sûr, de ne pas perturber la tranquillité des lieux. L'inévitable rançon du succès du jeu Pokémon Go.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.