Vaccins : deux sites pour faciliter la prise de rendez-vous

"Vite ma dose" et "Covidliste" ont été mis en ligne cette semaine pour aider les personnes désireuses de recevoir une première injection de vaccin à trouver un créneau.

Une dose de vaccin anti-Covid Pfizer BioNTech. Photo Ina FASSBENDER / AFP
Une dose de vaccin anti-Covid Pfizer BioNTech. Photo Ina FASSBENDER / AFP

En Ile-de-France, plus d'un million et demi de personnes ont reçu au moins une première dose de vaccin. Mais avant d’en arriver là, il faut commencer par prendre rendez-vous. Par téléphone ou sur internet – via des plateformes numériques telles Doctolib – cette étape peut parfois se révéler être un véritable parcours du combattant pour certains. Face à cette situation, deux sites internet non-officiels et qui ne dépendent pas des aurorités, ont été lancés cette semaine afin d’aider chacune et chacun à trouver un rendez-vous le plus facilement et rapidement possible.

Un compilation des sites pour prendre rendez-vous

Le premier, c’est "Vite ma dose". Il s'agit d'un site qui regroupe toutes les plateformes de rendez-vous pour la vaccination en France et indique les premiers créneaux disponibles dans votre département. Tout est ensuite l’affaire de quelques clics. Cet outil s'adresse toutefois aux personnes déjà éligibles, à savoir : les personnes âgées de plus de 70 ans, et les individus à risques dans des tranches d'âge inférieures.

"Vite ma dose" a été développé par l’ingénieur informatique Guillaume Rozier et construit en une semaine avec l’aide de 90 bénévoles. "Aujourd’hui, les trois plateformes pour les centres de vaccination – Doctolib, Maiia, Keldoc – sont prises en charge. Les développeurs bénévoles travaillent jour et nuit pour prendre en charge les rendez-vous dans les officines", explique Elias Orphelin, contributeur de "Vite ma dose". Le site annonce sur sa page d’accueil qu’il "n'est pas un outil officiel, n'est pas exhaustif et ne remplace pas une recherche manuelle".

Un répetoire des doses non-utilisées

La seconde solution, c’est – toujours sur votre moteur de recherche – de taper "Covidliste". Il s’agit d’un outil ouvert à tous (éligible ou non) qui répertorie toutes les doses non-utilisées de vaccin – à cause d’un désistement par exemple. Il a été créé par Martin Daniel et Mathieu Ripert, deux associés ayant une formation en informatique, avec le soutien du Dr Antoine Roux, officiant à l’hôpital Foch de Suresnes.

Une fois sur le site, vous pouvez vous inscrire sur une liste d’attente en remplissant un certain nombre d’indications. Vous serez ensuite prévenu par courriel des doses qui restent disponibles. "Lorsqu’une dose est disponible, un lien vous est envoyé. À la confirmation, vous êtes mis en relation avec un centre de vaccination", explique le site internet, mettant toutefois en garde sur le fait que "si vous ne validez pas rapidement votre demande, cette dose sera attribuée à un prochain volontaire".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société