A Herblay, le centre-ville bientôt piétonisé

Publié le Mis à jour le
Écrit par Elie Saïkali .

À Herblay (Val-d'Oise), la mairie souhaite faire une plus grande place aux piétons dans le centre-ville. Les travaux doivent démarrer dès la mi-mars 2022. Ils couteront six millions d’euros.

Privilégier la marche et la promenade au lieu de la voiture dans le centre-ville. C’est l’ambition de la Ville d’Herblay-sur-Seine (Val-d’Oise). Les principales places de cette commune de plus de 30 000 habitants vont prochainement être réaménagées afin de les rendre plus pratiques pour les piétons. A travers la plantation d’arbres, l’installation de bancs et de fontaines, mais aussi de chemins de promenade, l’objectif de la commune est la "requalification" de son centre-ville.

8000 M2 réaménagés

Le projet de réaménagement s’étale sur un périmètre de 8 000 m². Il concerne les places de la Halle, de la Libération, et des Étaux. "On a la chance, à Herblay, d’avoir encore un 'vrai centre-ville' et dans lequel il y a une dynamique importante (…) Nous avons décidé d’en faire un lieu de rencontres et de promenades, redonner de la place aux mobilités douces, de l’espace aux piétons", nous confie le maire (LR) d’Herblay-sur-Seine Philippe Rouleau, qui est également vice-président de l’agglomération Val Parisis et du Conseil départemental du Val-d’Oise. Il précise que "le projet a fait l’unanimité, les trois listes aux élections municipales, dont la mienne, avaient proposé cette requalification du centre-ville", précise-t-il.

On ne se garera plus devant son commerce.

Philippe Rouleau, maire d'Herblay-sur-Seine

Le projet de "requalification" du centre-ville prévoit l'aménagement d'un grand parking pour permettre aux habitants de garer leur véhicule. Il contiendra 39 places. "On libère de l’espace dans le cœur du centre-ville, et on crée des poches de stationnement en périphérie proche, que l’on règlemente de façon différente. On aura autant, voire plus, de places pour se garer", précise l’élu. Mais ce dernier l’assure : "On ne se garera plus devant son commerce" (...) "On maintient quand même des parkings de proximité, comme une partie du parking de la Libération ou celui de la place de la Halle (…).On a lancé également la rénovation et l’extension de parkings existants pour venir augmenter l’offre globale de stationnement, ", précise-t-il.

"Travail de communication"

Les riverains "vont peut-être marcher un peu plus, mais pour vivre un moment beaucoup plus agréable", estime Philippe Rouleau. Il précise : "On va lutter contre toutes les voitures tampons, qui restent longtemps garées à la même place, et favoriser la rotation des places afin de permettre aux Herblaysiens de venir en centre-ville". Les parkings existants, plus petits, deviendront payants. Une heure et demie de gratuité est prévue pour encourager cette rotation des véhicules.

Tout le monde va être content à la fin. Mais pendant les travaux, on sait que ça va être un moment difficile.

Philippe Rouleau, maire d'Herblay-sur-Seine

Philippe Rouleau se veut rassurant envers les commerçants situés sur les places concernées par les travaux, et leur clientèle, concernant notamment les nuisances dues aux futurs travaux (bruit, poussière…). "Il y a un accompagnement qui va se faire vis-à-vis des commerçants. Nous allons faire tout un travail de communication et de signalétique pour que les clients continuent de vouloir venir en centre-ville".

Un numéro de téléphone destiné aux commerçants est déjà en place afin qu’ils puissent expliquer les difficultés qu’ils rencontreront lors de la phase de travaux. L’élu ajoute également avoir réuni les commerçants, et compte aller la semaine prochaine à la rencontre des riverains de la place de la Libération et revoir les commerçants de la place de la Halle. "Tout le monde va être content à la fin. Mais pendant les travaux, on sait que ça va être un moment difficile".

Devant l’inquiétude de certains Herblaysiens qui craignent avoir du mal à se garer une fois les travaux terminés, l’élu joue l’apaisement. "Les riverains devront se garer un tout petit peu plus loin, et marcher deux minutes de plus. Il n’y aura pas beaucoup d’axes qui vont être fermés."

Concernant le coût de l'opération, la ville financera les travaux à 80%. "On espère obtenir des aides des conseils régional et départemental", affirme M. Rouleau. Les travaux doivent débuter le 15 mars 2022 Place de la Halle. L’entreprise valdoisienne Fayolle est en charge de ces travaux. Basée à Soisy-sous-Montmorency, elle s'est déjà occupée du réaménagement de la place de la Nation à Paris.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité