A Beaumont-sur-Oise (95), une marche un an après la mort d'Adama Traoré

© William Van Qui/France 3 Paris
© William Van Qui/France 3 Paris

A l'occasion du premier anniversaire de la mort d'Adama Traoré, décédé lors de son interpellation, la famille a organisé une marche, à Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise).

Par Christian Meyze

La famille d'Adama Traoré, le jeune homme décédé il y a un an, lors de son interpellation par les gendarmes, organisait ce samedi 22 juillet, une marche de commémoration pour marquer ce premier anniversaire.

Très mobilisée depuis le début, et considérant que l'enquête sur les circonstances du décès d'Adama Traoré est trop lente, voire mal conduite, la famille du jeune homme a pris à nouveau la parole lors de cette marche.

Aux cris de "pas de justice, pas de paix", environ 500 personnes ont défilé à Beaumont-sur-Oise, au nord de Paris en mémoire d'Adama Traoré. La marche, qui a réuni soutiens et militants, a marqué un arrêt symbolique devant la caserne de gendarmerie de Persan où le décès d'Adama Traoré, âgé de 24 ans, a été constaté le 19 juillet 2016 au soir, puis au pied de l'appartement où le jeune homme s'était caché pour tenter d'échapper à son interpellation.Aucun incident n'a émaillé cette marche, encadrée par un important service d'ordre. Une centaine de gendarmes étaient mobilisés mais ils n'étaient pas visibles aux abords du cortège. 

"L'affaire n'ira pas vers un non-lieu", a martelé Assa Traoré, la porte-parole de la famille, lors d'une conférence de presse. Au vu des "éléments qui confirment l'asphyxie et la non-asssistance à personne en danger, les gendarmes devraient déjà être mis en examen", a poursuivi la jeune femme. Une information judiciaire a en effet été ouverte à Paris mais il n'y a eu aucune mise en examen pour le moment. Reportage William Van Qui et Marie Chambrial 
Marche anniversaire mort d'Adama Traoré


Sur le même sujet

Journée de chasse en Seine-et-Marne

Près de chez vous

Les + Lus