Des centaines d'habitants évacués à cause d'une bombe datant de la Seconde Guerre mondiale dans le Vexin

À Bruyères-sur-Oise, dans le Val-d'Oise, une bombe de 113 kg environ a été découverte sur un chantier. Elle va être transportée sur un site sécurisé ce mercredi avant d'être neutralisée.

Pas moins de 1 500 personnes se trouvent dans le périmètre de sécurité fixé par la préfecture du Val-d'Oise, soit un tiers des habitants de cette commune située en lisière du Vexin.

"Une bombe américaine datant de la Seconde Guerre mondiale d'environ 113 kg a été découverte sur un site en chantier de la commune de Bruyères-sur-Oise. La bombe a été mise en sécurité jusqu'à l'intervention prévue le 15 mars", explique la préfecture par communiqué.

Les habitants qui se situent dans un rayon de 270 km autour de la bombe doivent être évacués et les volets des habitations doivent être fermés. "On a prévu des locaux d'accueil, ils peuvent venir entre 6h30 et 8h30. Au-delà, tout sera bloqué, on ne pourra plus circuler", explique Alain Garbe, maire Divers gauche de la commune qui ajoute qu'un "hélicoptère vérifiera que personne ne traverse le secteur".

La bombe sera détruite ailleurs

Malgré ces mesures de sécurité, la bombe ne doit pas exploser sur place. Elle doit être transportée "en vue de sa destruction sur un site privé et sécurisé", indique la préfecture du Val-d'Oise sans préciser le lieu exact.

"Dans le secteur, chaque fois qu'on a un lotissement à faire, on fait venir les démineurs. On trouve des moteurs d'avion parfois, là c'est quelque chose de dangereux", poursuit le maire, Alain Garbe.

Un engin de cette taille est trouvé rarement, même si le secteur a été largement touché lors de la Seconde Guerre mondiale. "On a encore quelques séquelles de ces bombardements", déclare l'édile.