Un frère d'Adama Traoré condamné à 18 mois de prison

Un rassemblement en mémoire d'Adama Traoré, mort le 19 juillet dernier, lors d'une interpellation policière. / © IP3 PRESS/MAXPPP
Un rassemblement en mémoire d'Adama Traoré, mort le 19 juillet dernier, lors d'une interpellation policière. / © IP3 PRESS/MAXPPP

Le tribunal de Pontoise a condamné un frère d'Adama Traoré à une peine de prison ferme. Le prévenu est soupçonné de violences en réunion sur ancien codétenu de son frère Adama, mort lors de son interpellation par les gendarmes en juillet dernier.

Par Pierre De Baudouin

18 mois, en comparution immédiate. Un frère d’Adama Traoré, âgé de 20 ans, jugé à Pontoise pour avoir exercé des violences en réunion présumées, a été condamné à une peine de prison ferme.

Le Tribunal de Grande Instance de Pontoise le jugeait pour avoir participé à une expédition punitive contre un ancien codétenu de son frère.

Expédition punitive

Un autre homme de 22 ans a été condamné à 15 mois de prison ferme, pour les mêmes faits. Ils ont tous les deux été condamnés à deux ans d'interdiction de séjour dans le Val-d'Oise.

Les deux individus sont accusés d’avoir agi en représailles fin février, contre un ancien codétenu d’Adama Traoré, armés d’une planche en bois.

Un « véritable guet-apens » et une « sauvage agression » selon le procureur… La victime a été rouée de coups dans le quartier Boyenval à Beaumont-sur-Oise, où réside une partie de la famille Traoré.

Une « sauvage agression »

Âgé de 23 ans, le jeune homme victime de l’agression avait porté plainte pour viol contre Adama Traoré, avec lequel il avait vécu incarcéré entre fin 2015 et début 2016 à la maison d’arrêt d’Osny.

Prétendument frappé de plusieurs coups de poings, et de coups de pieds, l’homme s’est vu prescrire sept jours d'interruption totale de travail.

Le frère d’Adama Traoré reconnait lui avoir porté « un coup de poing », alors que l’autre prévenu nie l'avoir frappé, tout en reconnaissant sa présence sur les lieux.

Un « acharnement » selon la famille Traoré

« Un deuxième Traoré en prison, alors qu'aucun gendarme n'est mis en examen pour la mort de mon frère, où est la justice en France ? » a réagi Assa Traoré, après l'audience.

La sœur d’Adama, devenue porte-parole de la famille, accuse la justice d’ « acharnement » : « C'est la même juge qui est sur l'affaire depuis le début ».

En décembre, un autre frère d'Adama Traoré, a été condamné à huit mois de prison ferme pour outrages et violences à l'égard de policiers municipaux et gendarmes, lors
d'un rassemblement organisé en marge d'un conseil municipal à Beaumont-sur-Oise en novembre.

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview du docteur Thomas Grégory

Près de chez vous

Les + Lus