IA, chanteuse virtuelle au Festival « Bains Numériques » d'Enghien-les-Bains

Publié le Mis à jour le
Écrit par JLS avec EB

120 millions d’amis sur internet. La chanteuse virtuelle IA ouvre sa tournée mondiale au festival numérique d’Enghien-les-Bains avec un concert à la frontière du réel. A découvrir dans un soir à Paris.

Elle mesure 1m50 et pèse 62 millions d’euros, enfin presque ! Née en 2009 au Japon pour pallier la défection d’une artiste très populaire qui souhaitait faire une pause dans sa carrière, IA est devenue la star virtuelle du studio 1stplace, producteur de l’hologramme.



Avec une communauté de 120 millions d’internautes, fans de ces vidéos, IA est un véritable succès commercial qui a été décliné en manga, en série et en jeu vidéo. Alors pour célébrer les 10 ans du festival des bains numériques d’Enghien-les-Bains, dans le Val-d’Oise, la ville a programmé le concert exceptionnel de cette chanteuse virtuelle. Une prestation qui ouvre une tournée mondiale de 33 concerts et qui mobilise en coulisse, une équipe spécialisée en effets spéciaux et des artistes bien réels.



durée de la vidéo: 02 min 20


Exemple avec la danseuse japonaise Yuri, encore surprise aujourd’hui d’être à la base de IA « c’est très étrange d’être à la fois réelle et virtuelle, ce sont mes mouvements qui ont servi a créé l’hologramme de IA. Je la trouve magnifique, bien mieux que moi  » s’esclaffe-t-elle avec un large sourire. Car pour rendre crédible, la prestation de cette entité virtuelle, IA est entourée sur scène par 4 musiciens et 6 danseurs. Valentina et Medhi font partie de cette aventure réglée au millimètre « Lorsqu’on danse, on ne la voit ! Ce n’est pas facile, Il faut respecter nos emplacements et nos déplacements, sinon on empiète sur elle « Car contrairement à ce que voit le public, IA n’est pas présente sur la scène avec les artistes. C’est là toute la magie du concept.



► Festival « Bains Numériques » jusqu’au 17 juin à Enghien-les-Bains.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité