SERIE. Gendarmerie : trace ADN, balistique... Avec les experts de la recherche criminelle

L'IRCGN, l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale, l'outil de police scientifique des gendarmes, est installé dans le Val-d'Oise, à Pontoise.

260 experts et techniciens, tous gendarmes, travaillent à l'IRCGN, l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale, pour aider les gendarmes enquêteurs de toute la France à résoudre des affaires et les magistrats à disposer d'éléments solides et vérifiés, pendant les procès. 

Antropologie, toxicologie

L'IRCGN comporte 16 départements, qui vont de la génétique à l'informatique en passant l'antropologie et la toxicologie... L'une de nos équipes a pu suivre le travail de ces enquêteurs, à Pontoise, dans le Val-d'Oise, là où se situe l'institut.

# Episode 1 ► De la trace ADN au criminel de l'Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale
Vous connaissez la série "Les experts" ? Voici ceux de la Gendarmerie nationale !
# Episode 2 ► L'identification des victimes à l'IRCGN 
Cela fait partie du travail des experts de la Gendarmerie nationale : l'identification des cadavres. Une étape essentielle de toute enquête criminelle.
# Episode 3 ► Au département balistique de l'IRCGN
Ils ont la plus grande collection d'armes d'Europe... Les gendarmes du département balistique de l'IRCGN, les "experts" de la Gendarmerie nationale.
# Episode 4 ► A l'IRCGN, la science au secours de l'enquête
Quand la science vient au secours de l'enquête. Reportage exclusif au sein de l'IRCGN, l'Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale.