Un collégien de 15 ans soupçonné d'avoir voulu commettre un attentat

Un collégien de 15 ans, soupçonné d'avoir voulu commettre une attaque jihadiste, a été déféré vendredi 30 septembre au tribunal à Paris en vue d'une mise en examen par des juges antiterroristes.

© France 3 Paris
L'adolescent, en classe de troisième et inconnu des services de renseignement, a été interpellé, mercredi 28 septembre, au domicile de ses parents à Domont (Val d'Oise) et placé 48 heures en garde à vue dans les locaux de la DGSI.

Le mineur était en contact via la messagerie Telegram avec Rachid Kassim, un jihadiste français soupçonné de téléguider ses émules à distance depuis la zone irako-syrienne. Il était également en relation, via ce réseau crypté, avec l'adolescent arrêté le 14 septembre dans le XXe arrondissement de Paris, qui était lui aussi en lien avec Kassim et suspecté d'avoir voulu perpétrer une action violente.

"Il est très présent sur Telegram où il anime deux chaînes qui diffusent de la propagande jihadiste" précise un enquêteur.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat faits divers terrorisme
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter