Blessé au visage suite à une explosion, un Russo-Ukrainien placé en garde à vue, ce que l'on sait de l'enquête

Un jeune homme de nationalité Russo-Ukrainienne, gravement brûlé au visage, a été interpellé à Roissy-en-France dans le Val-d'Oise, ce lundi 3 juin. Des produits et du matériel destinés à la fabrication d’engins explosifs ont été découverts dans sa chambre d'hôtel.

Selon les informations du parquet national anti-terroriste, le Pnat, le soir du 3 juin 2024, un homme, de 26 ans, de nationalité ukrainienne et russe est pris en charge par les sapeurs-pompiers dans un hôtel du Val-d’Oise à Roissy-en France. Il présente des brûlures importantes à la suite d’une explosion.

La gendarmerie du Val-d'Oise est alors appelée sur les lieux. "Les premières constatations ont conduit à la découverte de produits et de matériel destiné à la fabrication d’engins explosifs", affirme une source Pnat à France-Info. Un de ses engins aurait explosé, blessant le jeune homme au visage.

La DGSI en charge de l'enquête

Le parquet antiterroriste a été saisi. L'homme est soupçonné de préparer une action violente. Il a été placé en garde à vue. "Originaire du Donbass", le suspect semble porter un "engagement pro-russe", après avoir "combattu pendant deux ans au sein de l'armée russe", a indiqué l'AFP.

À ce stade, une enquête a été ouverte pour "association de malfaiteurs terroriste en vue de la préparation de crimes d'atteinte aux personnes", ainsi que pour "détention de substances ou produit incendiaires ou explosifs ou d’éléments destinés à composer un engin incendiaire ou explosif en vue de préparer une destruction dégradation ou atteintes aux personnes en relation avec une entreprise terroriste", explique le Pnat.

La gendarmerie du Val-d'Oise a été dessaisie et l'enquête a été confiée à la DGSI, la Direction générale de la sécurité intérieure.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité