Coronavirus : un foyer identifié à Villeneuve-le-Roi, le troisième dans la région depuis le déconfinement

Les ouvriers travaillaient sur un chantier de désamiantage. / © V. Chareyre / France 3 PIDF
Les ouvriers travaillaient sur un chantier de désamiantage. / © V. Chareyre / France 3 PIDF

Des ouvriers qui travaillaient sur un chantier dans un lycée à Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne) ont été testés positifs au Covid-19 la semaine dernière. Huit personnes sont concernées selon l’ARS, dont l’enquête sanitaire est en cours.

Par PDB / Reportage : ET / VC.

Un nouveau foyer épidémique a été identifié à Villeneuve-le-Roi, dans le Val-de-Marne. L’Agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France confirme en effet que huit cas ont été testés positifs, parmi des ouvriers. Ils ont tous été placés à l'isolement, mais ne présenteraient pas de symptômes.

Ces ouvriers travaillaient pour partie sur le chantier de désamiantage du lycée Georges-Brassens. L’établissement étant fermé depuis deux ans, aucun élève n’était présent sur place.
Les tests avaient été menés par l’employeur, dans le cadre d’une vaste opération de prévention à l’occasion du déconfinement. / © V. Chareyre / France 3 PIDF
Les tests avaient été menés par l’employeur, dans le cadre d’une vaste opération de prévention à l’occasion du déconfinement. / © V. Chareyre / France 3 PIDF
Les tests avaient été menés par l’employeur dans le cadre d’une vaste opération de prévention à partir du mercredi 13 mai, auprès de plusieurs dizaines d’ouvriers franciliens ne travaillant pas tous sur le chantier du lycée. Parmi les cas testés positifs, seulement quatre concernaient directement le chantier de Villeneuve-le-Roi, d’après l’entreprise.

Le troisième foyer identifié depuis le début du confinement

Le chantier de désamiantage n’a d'ailleurs jamais été interrompu selon l’employeur, qui met en avant des conditions de sécurité très strictes.

"Dans le contexte d’un lycée qui est en phase de destruction et donc isolé du reste de la ville, et en cours de désamiantage, on n’est pas tout à fait comme sur un chantier de centre-ville, où beaucoup de gens passeraient à proximité", explique de son côté Didier Gonzales, le maire LR de Villeuve-le-Roi.

Les équipes de veille sanitaire de l'ARS se sont en tout cas rendues sur place mercredi. L’investigation est en cours pour identifier les risques de transmission et tenter de rompre la chaîne de contamination.
Il s’agit du troisième foyer épidémique comptabilisé en région parisienne depuis le début du déconfinement, le 11 mai dernier. Une zone de circulation active ("cluster") avait notamment été identifiée dans un foyer de travailleurs immigrés aux Ulis (Essonne). A Clamart, un cluster de contamination avait été repéré dans les Hauts-de-Seine le 10 mai, à la veille du déconfinement. Huit nouveaux cas de coronavirus avaient été recensés, dont sept ne présentant aucun symptôme. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus