Entre 8 et 10 ans de prison requis contre un homme accusé d'un viol conjugal

L'avocate générale a requis mercredi devant la Cour d'assises du Val-de-Marne entre huit et dix ans d'emprisonnement à l'encontre d'un homme accusé d'avoir violé son épouse, des faits rarement renvoyés devant une juridiction criminelle.

L'accusé "ne s'est nullement préoccupé du consentement" de sa compagne, a déclaré la représentante du parquet au cours de ses réquisitions. "Il a imposé sa volonté."

Les faits remontent à la nuit du 6 au 7 décembre 2010, sur fond d'alcoolisme de l'accusé et de disputes répétées, parfois violentes, au sein d'un jeune couple résidant à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne). Cette nuit-là, Fred, 31 ans à l'époque, agresse physiquement Samia, sous les yeux de leur fille de 4 ans. Puis, selon l'accusation, il la contraint par deux fois à un rapport sexuel.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter