L'homme soupçonné d'avoir percuté un enfant de 3 ans à Choisy-le-Roi conduisait une moto volée

Le motard de 19 ans, interpellé peu après l'accident qui a grièvement blessé un petit garçon de 3 ans qui traversait la route avec sa mère, a été mis en examen pour "blessure involontaires aggravées" et "recel de vol". La moto qu'il conduisait dans le couloir de bus était en effet volée...

Le petit garçon de 3 ans avait été transporté dans un état grave à l'Hôpital Necker de Paris, après avoir été violemment percuté par un motard alors qu'il traversait avec sa mère une avenue de Choisy-le-Roi, dans le Val-de-Marne. 

Si ce motard de 19 ans soupçonné d'avoir renversé à moto l'enfant de trois ans a été mis en examen mardi pour "blessures involontaires aggravées", il a également été mis en examen pour "recel de vol", car la moto qu'il conduisait était volée.

Cet homme, déjà connu pour des vols aggravés quand il était mineur et qui reconnaît les faits, devait passer dans la soirée de mardi devant un juge des libertés et de la détention, le parquet ayant requis à son encontre la détention provisoire.

Quatre autres jeunes hommes, dont au moins un mineur, ont également été placés en garde à vue dans cette affaire. Tous devaient également être présentés à un juge dans la soirée.

«Ils faisaient l'idiot dans le couloir de bus»


L'un deux, un homme de 18 ans, accompagnait l'auteur de l'accident sur une autre moto et avait pris la fuite après les faits. Il avait été placé en garde à vue
pour "non-assistance à personne en danger" et "mise en danger de la vie d'autrui" après s'être rendu de lui-même au commissariat.

Les trois autres sont suspectés d'avoir voulu "faire obstacle" à l'enquête, les deux motos ayant été retrouvées chez eux.

L'accident est survenu dimanche vers 13H30, alors que le petit garçon "traversait en famille le couloir du Trans-Val-de-Marne", un bus rapide, avait relaté une source policière. Les deux motards, qui "faisaient les idiots dans le couloir de bus", où ils n'ont pas le droit de circuler, n'ont pas vu arriver les piétons, cachés par un bus à l'arrêt, et l'un d'eux a violemment percuté l'enfant.