• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Prison de Fresnes : une enquête ouverte après un feu d’artifice sauvage

Une enquête a été ouverte après qu'un feu d'artifice amateur a été tiré devant la prison de Fresnes. / © PHOTOPQR/LE DAUPHINE/MAXPPP
Une enquête a été ouverte après qu'un feu d'artifice amateur a été tiré devant la prison de Fresnes. / © PHOTOPQR/LE DAUPHINE/MAXPPP

Dans la nuit de dimanche à lundi, un feu d’artifice sauvage a été tiré devant la prison de Fresnes. Une enquête a été ouverte.

Par SMl

C’est un lieu pour le moins inhabituel pour un spectacle de pyrotechnie. Dans la nuit de dimanche à lundi, aux alentours de 2h20, des feux d’artifice sauvages ont été tirés devant la prison de Fresnes, selon les informations du Parisien.

Les feux auraient été tirés par 6 personnes à l’intérieur du domaine et envoyés en direction du centre pénitentiaire. Les artificiers amateurs avaient pris la fuite lorsque les policiers sont arrivés sur place. Les forces de l'ordre auraient néanmoins trouvé plusieurs boîtes de feux d’artifice.
«Les images de vidéosurveillance sont en cours d'extraction et seront mises à disposition des autorités judiciaires», a précisé l'administration pénitentiaire au Parisien. Les feux d’artifice sauvages sont en effet interdits par un arrêté municipal. Une enquête a été ouverte.

Le feu d'artifice pourrait avoir été tiré pour fêter l'anniversaire d'un détenu

Les surveillants pénitentiaires, au contraire des détenus, ne se sont pas réjouis de ce spectacle. «Cela commence à être récurrent et agaçant ces spectacles, déclare le syndicat FO pénitentiaire, au Parisien. Cela peut provoquer des incendies encore plus graves. Nous avons interpellé la direction locale de la prison en demandant la fermeture du domaine pénitentiaire chaque nuit».

Le phénomène serait déjà arrivé à la prison de Belfort, en Bretagne et au centre pénitentiaire des Baumettes à Marseille, selon le quotidien. A chaque fois, il s’agissait de fêter l’anniversaire d’un détenu.

A lire aussi

Sur le même sujet

Trottinettes électriques : plus de réglementation demandée par les victimes d’accidents

Les + Lus