Val-de-Marne : un cas de dengue détecté à Alfortville

La commune d’Alfortville a démarré une opération de démoustiquation dans la nuit de lundi à mardi après qu’un cas de dengue ait été détecté.

L’opération de démoustiquation a démarré vers 3h du matin après que la présence du moustique tigre ait été mise en évidence à proximité d’un cas de maladie transmissible par ce moustique. "La commune d’Alfortville est identifiée comme colonisatrice du moustique tigre depuis 2019 comme plusieurs communes limitrophes" a expliqué l’ARS à France 3 Paris Île-de-France. 

L’agence régionale de Santé rappelle également qu’elle ne réalise pas de démoustiquation à titre préventif. L’opération a eu lieu sur un secteur précis dans le nord de la commune. Les habitants ont été informés et invités à la prudence par les services de la ville. "On nous a indiqué par le biais d’un flyer que l’opération allait avoir lieu et qu’il fallait tout ranger, mais que les produits utilisés n’étaient pas nocifs", confie l’un d’entre eux. En effet, il s’agit du même produit qui se trouve dans les prises à moustiques électriques, mais en concentration plus faible. 

Deux squares fermés à titre préventif 

Par mesure de précaution, deux squares de la commune ont été fermés ce mardi a annoncé la Mairie d’Alfortville sur les réseaux sociaux. Au total sur la région Île-de-France, l’ARS a recensé 420 cas de dengue en 2020. Ceci constitue une augmentation par rapport à 2019, année lors de laquelle l’agence en a recensé 286. Selon l’Agence Régionale de Santé, le moustique-tigre, qui porte en plus de la dengue les virus Zika et du Chikungunya, est présent dans chacun des départements franciliens à l’exception du Val-d'Oise.              

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société