Val-de-Marne – Une foule d'anonymes venue rendre hommage à Janusz Michalski décédé lors de l'attaque de Villejuif

Une foule d'anonymes est venue rendre hommage à Janusz Michalski décédé lors de l'attaque perpétrée à Villejuif vendredi 3 janvier. / © Emmanuel Tixier - France 3 Paris Ile-de-France
Une foule d'anonymes est venue rendre hommage à Janusz Michalski décédé lors de l'attaque perpétrée à Villejuif vendredi 3 janvier. / © Emmanuel Tixier - France 3 Paris Ile-de-France

Au moins 150 voisins sont venus se recueillir dans le Parc Pablo-Neruda à Villejuif ce samedi 11 janvier en mémoire de Janusz Michalski décédé lors de l'attaque perpétrée à Villejuif (Val-de-Marne) par un homme converti à l'islam et souffrant de problèmes psychiatriques.

Par MT avec AFP

De nombreux voisins, anonymes, ont tenu à rendre hommage à Janusz Michalski. Âgé d'une cinquantaine d'années, il est mort en voulant protéger sa femme d'un assaillant qui l'attaquait au couteau dans un parc de Villejuif (Val-de-Marne) vendredi 3 janvier.

Selon une journaliste de France 3 Paris Île-de-France, ils étaient environ 150 à être venus se recueillir dans le Parc Pablo-Neruda situé dans la même commune ou a eu lieu une cérémonie en son honneur.
Une foule d'anonymes venue rendre hommage à Janusz Michalski décédé lors de l'attaque de Villejuif
Au moins 150 voisins sont venus se recueillir dans le Parc Pablo-Neruda à Villejuif ce samedi 11 janvier. - France 3 Paris Ile-de-France - Denis Tanchereau, Valentine Ponsy, Emmanuel Tixier, Thomas Guiet
 

Importante sécurité

Un rassemblement sous haute sécurité. Toutes les personnes venues rendre hommage ont été fouillées et la presse tenue à l'écart.

Outre les anonymes, le directeur de l'association musulmane de la ville était présent ainsi que la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse.
 

Le couple souffre de problèmes psychiatriques

L'assaillant, Nathan C., âgé de 22 ans et sa compagne, souffrent tous les deux de problèmes psychiatriques.

Tous deux s'étaient convertis à l'islam, en 2017 pour lui et début 2019 pour elle, selon les déclarations de la jeune femme.

L'assaillant a été tué par les forces de l'ordre après avoir agressé plusieurs personnes avec un couteau tuant un passant et blessant deux femmes. Après son décès, sa compagne avait menacé de s'en prendre à des policiers afin que ceux-ci la tuent, d'après une source proche du dossier. D'abord placée en garde à vue, il était envisagé à brève échéance une mesure d'hospitalisation à la demande d'un tiers (une procédure administrative) selon cette même source.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus