Villejuif : l'assaillant a perpétré son attaque au couteau aux cris “d'Allah Akbar”

© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Le jeune homme qui a agressé au couteau des passants vendredi dans un parc de Villejuif a mené son attaque aux cris "d'Allah Akbar", a déclaré samedi la procureure de Créteil lors d'une conférence de presse. 
 

Par Isabelle Audin

Nathan C., qui a tué un homme et blessé gravement deux femmes, a épargné un premier passant parce qu'il s'était dit musulman et lui avait récité une prière, avant de poursuivre son parcours "d'une extrême violence" et d'une "extrême détermination", a ajouté la magistrate, Laure Beccuau.

L'auteur de l'attaque au couteau qui a fait un mort et deux blessés vendredi à Villejuif (Val-de-Marne) était suivi dans un établissement psychiatrique jusqu'en mai et avait arrêté son traitement en juin, a indiqué samedi la procureure de Créteil.

Tué par la police après son attaque, Nathan C., 22 ans, faisait l'objet d'un suivi psychiatrique "depuis l'âge de 5 ans" selon sa mère.

Le jeune homme s'était converti à l'islam en Mai 2017. Il était connu pour des faits mineurs, usage de stupéfiants, coups et blessures pendant une manif "Nuit Debout". 

La procureure de Créteil a indiqué samedi qu'il n'était pas "du tout à exclure" que le parquet antiterroriste se saisisse de l'enquête sur l'attaque au couteau de vendredi à Villejuif, traitée pour le moment comme un crime de droit commun.
    

"Il n'est pas du tout à exclure qu'une bascule de saisine (vers le parquet national antiterroriste) intervienne si ce n'est dans les heures qui viennent du moins dans les jours qui viennent", a déclaré Laure Beccuau, ajoutant que "les troubles psychiatriques dont souffrait l'assaillant ne suffisent pas à exclure qu'il ait commis un "acte terroriste".

Sur le même sujet

Les + Lus