A Valenton (94), la présence de légionelles dans une école inquiète les parents d'élèves

© France 3 Paris
© France 3 Paris

La mairie de Valenton (Val-de-Marne) a indiqué, mardi 14 novembre, qu'un taux anormal de légionelle a été détecté dans le réseau d'eau chaude de l'école Jean-Jaurès, en précisant faire le nécessaire pour résoudre le problème. La nouvelle a néanmoins semé la panique

Par Christian Meyze

Faut-il s'inquiéter ou rester calmes en attendant que l'ensemble de la désinfection soit faite ? L'opinion des parents d'élèves en tout cas semble plutôt pencher du côté de l'inquiétude. 

C'est qu'hier après-midi, mardi 14 novembre, la mairie de Valenton a informé les parents de cette école, maternelle et élémentaire, de construction récente, qui compte 265 élèves, que le réseau d'eau chaude contient un taux anormalement élevé de légionelle. Une "contamination" décelée depuis un mois environ, et immédiatement prise en charge.
Un chauffagiste agréé procède, depuis plusieurs semaines, aux traitements préconisés. Mais, dans ces contaminations, la phase longue et délicate consiste à déterminer quelle est la partie du circuit des canalisations où se trouvent les bactéries. Cette recherche, actuellement en cours, demande du temps.


La peur de la légionellose


En attendant, et comme on pouvait s'y attendre, le fait d'avoir parlé de légionelle fait immédiatement peur. Et la réaction des parents n'est pas étonnante. La légionellose, maladie engendrée par la contamination par la bactérie légionelle, peut être très grave, et parfois mortelle. La légionellose est une infection pulmonaire qui, avec le temps, passe par de graves complications et conséquences.


Transmission par inhalation


Mais la légionellose se contracte par inhalation. C'est pour cette raison qu'elle se propage le plus souvent dans les immeubles modernes, qui comportent des systèmes de climatisation.
Dans l'école Jean-Jaurès, c'est le réseau d'eau chaude qui est contaminé. Et en attendant la décontamination, il suffit de bloquer l'usage de l'eau chaude pour être à l'abri du risque. Cela ne condamne donc ni l'accès aux bâtiments, ni même la possibilité de boire de l'eau froide.

Voilà pourquoi l'Agence Régionale de Santé, l'ARS, estime que le risque de contamination est infime. Et pourquoi l'école reste ouverte comme d'habitude, et les cours sont maintenus.

 Une nouvelle séquence d'information des familles et des enseignants est prévue ce mercredi 15 novembre et le service de santé de la mairie se tient prêt au 01.43.86.37.61 pour rassurer ceux qui auraient des inquiétudes.

Sur le même sujet

Journée de chasse en Seine-et-Marne

Près de chez vous

Les + Lus