• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Vélib' : l'offre de JCDecaux écartée

Le spécialiste de l'affichage publicitaire ne gérera plus les Vélib' parisiens. JCDecaux vient d'annoncer avoir perdu le marché au profit d'une PME basée près de Montpellier. La décision doit encore être enterrinée mi-avril.

Par France 3 Paris IDF / Amélie Lepage

C'est un coup dur pour JCDecaux. Dans un communiqué publié cet après-midi, le groupe annonce qu'il perd le marché des Vélib'. Le spécialiste de l'affichage publicitaire, qui détient le marché depuis sa mise en place en 2007, estime que l'écart entre les deux offres "se fonde sur un dumping social, avec une proposition excluant la reprise de l'ensemble des personnels et reposant sur de nouvelles équipes inexpérimentées, moins nombreuses et à des conditions sociales et salariales dégradées".

Smoove, une PME basée près de Montpellier

La décision doit être enterrinée par un vote le 12 avril prochain, mais si Smoove remporte bien le marché, c'est une bonne nouvelle pour cette PME montpelliéraine qui équipe déjà une dizaine de villes françaises et une quinzaine de villes à l'étranger. Elle reprendrait les rênes de Vélib' en janvier 2018 pour une durée de 15 ans.

Les salariés inquiets

Les 315 salariés de Vélib' ont déjà prévu de "perturber" le système de location de vélo afin d'obtenir des garanties pour le maintien de leur emploi. Christophe Najdovski, adjoint EELV aux transports de la maire PS Anne Hidalgo, a indiqué mardi que l'exécutif parisien serait "vigilant sur l'avenir du personnel".

Vélib' compte plus de 300.000 abonnés de longue durée et a totalisé près de 300 millions de locations depuis son lancement.

A lire aussi

Sur le même sujet

Un aveugle agressé par un automobilste

Les + Lus